Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

→ 14,6 km  ~ D+554 m  ~ Un peu difficile (3/6) ~ *** ~ Non compatible VTT-VAE.

L’ESSENTIEL :

Circuit de difficulté moyenne et d’une grande beauté, dans le massif du Hohneck, entre le Markstein et le col de la Schlucht. Inclus :

  • tracé OpenRunner sur base carte TOP 25
  • descriptif détaillé, textes, photos, renseignements

À nouveau, comme dans une précédente randonnée (voir le lien http://ltd-rando68.over-blog.com/2021/10/le-hohneck-frankenthal-schiessrothried-et-wormspel-r-458-11-7-km-d-630-m-4-h-4/6.html), nous partons de la Route des Crêtes, au pied du Hohneck, pour un circuit superbe, intéressant et accessible au plus grand nombre de marcheurs, quel que soit leur âge ! Parce qu’ici, la distance et le dénivelé s’absorbent vraiment bien…

Attention : ce circuit n’est en aucun cas une randonnée hivernale, et les dangers sont bien réels en plusieurs endroits en cas de gel et/ou de neige. Le Sentier de la Bloy est d’ailleurs fermé par arrêté municipal de la commune de Stosswihr en cas d’enneigement et en conditions hivernales, tout comme le Sentier des Roches. Officiellement, l’interdiction va même du 1er novembre 2021 au 30 avril 2022…

Merci aux bénévoles de la section du CVVM, CLUB VOSGIEN DE LA VALLÉE DE MUNSTER (Président : Gérard HEINRICH, site Internet sur le lien https://www.vallee-munster.eu/fr/active/balades-et-randonnees/club-vosgien ), qui s’occupent du balisage et de l’entretien des itinéraires de ce secteur, et ce n’est pas une mince affaire...

Merci aussi au CLUB VOSGIEN DE LA BRESSE, qui effectue le balisage sur le versant lorrain des Vosges. Président : Jean-Pierre VINCENT-VIRY, site Internet http://clubvosgien-labresse.fr/

► Site de la Fédération du Club Vosgien, qui regroupe 123 associations dans le massif : https://www.club-vosgien.eu/

Les rochers de la Martinswand, bien ensoleillés et vus ici depuis la cuvette du Frankenthal.

Les rochers de la Martinswand, bien ensoleillés et vus ici depuis la cuvette du Frankenthal.

DÉPART-ARRIVÉE : parking au pied du Hohneck, sur la ROUTE DES CRÊTES (D 430), entre le Markstein au sud et le col de la Schlucht au nord. On trouvera à se garer à hauteur de la petite route qui monte jusqu’au sommet du Hohneck, à côté ou en face de l’auberge ‘‘Pied du Hohneck’’.

LA CARTE DU CIRCUIT :

Capture d’écran OpenRunner basée sur les nouvelles cartes de randonnée TOP 25 IGN, et LTD RANDO 68 pour quelques rajouts.

Capture d’écran OpenRunner basée sur les nouvelles cartes de randonnée TOP 25 IGN, et LTD RANDO 68 pour quelques rajouts.

Tracé altimétrique statique OpenRunner.

Tracé altimétrique statique OpenRunner.

→ AVEC OPENRUNNER : accès direct au parcours, téléchargeable sur GPS https://www.openrunner.com/r/13935284 → attention, j’ai créé ce parcours sur Internet, il peut donc présenter des différences, même minimes, avec la réalité du terrain.

DESCRIPTIF :

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les 2 photos ci-dessus : depuis le parking, au pied du Hohneck, on monte la petite route d’accès au sommet, et 30 m après on prend le chemin à droite, direction col du Wormspel, avec le balisage « anneau bleu » du Club Vosgien.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : dans ce passage, il y a toujours du monde, quel que soit le temps ! Au col, on s’approchera prudemment du bord pour découvrir le lac de Schiessrothried, au fond de la combe du Wormspel.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : prendre à gauche l’itinéraire qui grimpe au sommet, donné à 15 mn, avec le double balisage « anneau bleu » et « rectangle rouge-blanc-rouge », et la réhabilitation des sentiers et de la végétation suit son cours.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : dans la montée, on a de nouveau une belle vue sur le Schiessrothried, et on arrive au sommet et à l’auberge en une dizaine de minutes seulement.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : la table d’orientation (alt 1 363 m) attire un public divers et varié, et au bout de ce plateau, la haute-vallée de Munster et la plaine d’Alsace sont noyées dans un épais brouillard, façon crème chantilly.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Voici le panneau indicateur des différents itinéraires, accessibles depuis le sommet. Nous suivrons le GR 5 et son « rectangle rouge », jusqu’au col de Fallimont, soit 15 mn de descente.

Au niveau du parking, deux stèles rappellent les heures sombres mais pleines d’espoir de la Libération du sommet, dans les premiers jours de décembre 1944.

Au niveau du parking, deux stèles rappellent les heures sombres mais pleines d’espoir de la Libération du sommet, dans les premiers jours de décembre 1944.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : nous suivrons ensuite la courbe du GR 5, et la fine couche de glace ne semble pas poser de problème à ce vététiste.

Au col de (du) Falimont, il faut continuer le GR 5 sur une vingtaine de mètres encore.

Au col de (du) Falimont, il faut continuer le GR 5 sur une vingtaine de mètres encore.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

La photo : nous prenons à droite le Sentier des Couloirs, balisé « rectangle rouge-blanc-rouge », direction le col du (de) Schaeferthal, et les recommandations sont claires. Cette portion commence par une petite montée.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : tout en bas de la cuvette glaciaire, on aperçoit le toit de la marcairie du Frankenthal ; le sentier est très beau, mais quelques portions, bien verglacées, sont déjà délicates.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : les chamois ne sont pas au rendez-vous aujourd’hui, mais la beauté du paysage et du sentier le sont ; en une petite demi-heure, on arrive au-dessus de l’ancienne ferme-marcairie du Schaeferthal.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

La photo : l’ancienne ferme du Schaeferthal est aujourd’hui une propriété privée. En face, on voit le site des Trois Fours, avec l’auberge et le refuge ; quant à la route qui monte de Munster vers la Schlucht, visible sur la droite, elle tourne et passe en arrière des Trois Fours.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : nous continuons tout droit, direction Schallern et Gaschney, avec le balisage « triangle rouge ». Au sortir de la forêt, une belle échappée visuelle nous montre un chalet, et le bas de l’ancien tire-fesses Hinter Schallern.    

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : nous arrivons à l’auberge Le Schallern : prendre à gauche à la fontaine, « triangle bleu », puis 50 m plus loin le chemin à droite, « triangle rouge », et assez vite nous arrivons au Gaschney, juste en face du beau chalet du Ski-Club Hohneck de Colmar : la belle époque…  

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : deux aspects  du haut de la station du Gaschney, avec une vue d’ensemble, puis une autre vue du chalet Ski-Club Hohneck, avec en arrière-plan les tire-fesses qui grimpent à l’assaut du Petit Ballon.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : pour mon déjeuner, j’ai bénéficié au Gaschney d’une auberge (terrasse) en plein air, rien que pour moi : aucune réservation, ni pass sanitaire ni gestes barrière, le bonheur ! J’ai même pris un petit bain de soleil, avec juste un T-shirt et un polo léger, manches retroussées (température ressentie proche des 20°)…

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

La photo : au cœur de la station, ce panneau fort utile indique toutes les directions de randonnées ! Pour nous, ce sera le GR 531, direction Blaufels (dit Bloy) et Frankenthal, avec le balisage « rectangle bleu ».

Le départ de notre itinéraire est ici, entre un chalet en bois et une citerne de gaz.

Le départ de notre itinéraire est ici, entre un chalet en bois et une citerne de gaz.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : la suite de notre itinéraire est agréable, bien tracée et parfaitement balisée, et nous passons à l’arrière de la baraque du l’ancien tire-fesses Hinter Schallern : attention aux câbles de tension qui traversent le chemin, à hauteur de tête…

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : après, c’est tout droit, les précautions d’utilisation sont affichées, et on a ici une autre possibilité pour prendre tranquillement son casse-croûte.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : nous entrons dans la réserve naturelle Frankenthal-Missheimle avec les pictogrammes montrant toutes les restrictions réglementaires. Ce qui n’empêche pas les randonneurs de garder le moral, même sans leurs chaussures…

Voici quelques photos de ce sentier de la Bloy.
Voici quelques photos de ce sentier de la Bloy.

Voici quelques photos de ce sentier de la Bloy.

Je salue l’exploit du pilote de cet avion qui a réussi à franchir le col de Falimont, avant de poursuivre sur le sentier.
Je salue l’exploit du pilote de cet avion qui a réussi à franchir le col de Falimont, avant de poursuivre sur le sentier.

Je salue l’exploit du pilote de cet avion qui a réussi à franchir le col de Falimont, avant de poursuivre sur le sentier.

Voici encore 2 passages bien aménagés, et ne présentant aucun danger.
Voici encore 2 passages bien aménagés, et ne présentant aucun danger.

Voici encore 2 passages bien aménagés, et ne présentant aucun danger.

Nous passons au pied de cette impressionnante barre rocheuse, et le sentier se termine peu après.

Nous passons au pied de cette impressionnante barre rocheuse, et le sentier se termine peu après.

Le sentier « triangle rouge » venant du Schaeferthal nous a rejoints, et nous terminons la descente sur le GR 531 pour arriver au site du Frankenthal.

Le sentier « triangle rouge » venant du Schaeferthal nous a rejoints, et nous terminons la descente sur le GR 531 pour arriver au site du Frankenthal.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : l’auberge est fermée pour l’hiver, mais une corvée de bois a été organisée pour familiariser un jeune mulet aux travaux de la ferme. ‘‘C’est la première fois qu’il travaille, m’explique le monsieur, alors nous y allons doucement. Le bois de hêtre est parfait, il est bien sec et pas trop lourd’’. Ce qui n’empêche pas la bête de rechigner pour son dernier chargement…

Vu du Frankenthal, voici le rocher panorama vers lequel nous allons bientôt grimper, avec 260 m de dénivelé positif au programme !

Vu du Frankenthal, voici le rocher panorama vers lequel nous allons bientôt grimper, avec 260 m de dénivelé positif au programme !

Nous suivons toujours le « rectangle bleu », sur un chemin carrossable en légère descente, et je photographie l’étrange système racinaire de cet arbre.

Nous suivons toujours le « rectangle bleu », sur un chemin carrossable en légère descente, et je photographie l’étrange système racinaire de cet arbre.

Nous sommes arrivés au point le plus bas du circuit, alt 962 m : on quitte le chemin pour un sentier qui grimpe à gauche, et c’est toujours le GR 531, direction Sentier des Roches, Trois Fours et col de la Schlucht, mais rien de cela ne nous concerne…

Nous sommes arrivés au point le plus bas du circuit, alt 962 m : on quitte le chemin pour un sentier qui grimpe à gauche, et c’est toujours le GR 531, direction Sentier des Roches, Trois Fours et col de la Schlucht, mais rien de cela ne nous concerne…

Les précautions hivernales concernant le Sentier des Roches sont rappelées à cet endroit.

Les précautions hivernales concernant le Sentier des Roches sont rappelées à cet endroit.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : un peu plus haut, juste avant d’arriver au lieu-dit Krappenfels qui marque le début du Sentier des Roches, on quitte le GR 531 pour le sentier à gauche (Kaiserpfad = sentier de l’empereur, rien que ça), balisé « triangle bleu » ; c’est la partie un peu difficile de ce circuit, même si des lacets adoucissent la montée, et il faudra être attentif à bien les suivre (le balisage me paraît un peu faible sur cette section).

Lorsqu’on arrive à cet important ouvrage militaire allemand de la Première Guerre Mondiale, la montée est presque terminée.

Lorsqu’on arrive à cet important ouvrage militaire allemand de la Première Guerre Mondiale, la montée est presque terminée.

Nous grimpons encore un peu pour contourner, par la droite, cet étrange rocher qui ressemble à une tête couverte d’une casquette, à défaut d’un casque à pointe…

Nous grimpons encore un peu pour contourner, par la droite, cet étrange rocher qui ressemble à une tête couverte d’une casquette, à défaut d’un casque à pointe…

► Nous arrivons au rocher panorama, qui est à droite au-dessus du sentier. Je n’y suis pas grimpé, parce que la cuvette du Frankenthal étant déjà plongée dans l’ombre de la fin d’après-midi, les photos ne donneraient rien d’intéressant…

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : nous continuons sur un adorable sentier horizontal, qui part un moment sur la droite pour déboucher directement sur la chaume des Trois Fours, avec l’auberge et ferme à gauche, et le chalet-refuge à droite.

► Nous retrouvons ici le GR 5 et son « rectangle rouge », que nous suivons vers la gauche, direction col du Falimont et le Hohneck, en suivant la petite route d’accès au Trois Fours.

À hauteur de la cabane en bois de vente des forfaits de ski de fond, prendre encore à gauche, mêmes balisage et direction. Presque en haut, après un crochet vers la gauche, on peut aller tout droit pour le panorama sur les rochers de la Martinswand (voir la carte), ou continuer directement sur la droite, en suivant le « rectangle rouge » du GR 5.

LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6
LE HOHNECK : GASCHNEY ET FRANKENTHAL (R 468) - 14,6 km - D+ 554 m - 4 h 30 mn – 3/6

Les photos : cette portion, en ligne de crête, est toujours très fréquentée, et aussi très exposée aux vents. C’est le cas aujourd’hui : le vent vient du sud-ouest, il est fort et presque froid, et tout le monde se hâte. Mes contrejours ne sont pas franchement réussis…

► Au col de Falimont, on quitte le GR 5 et on continue tout droit, col du Wormspel direct à 15 mn, avec le balisage « rectangle rouge blanc rouge ». On croise d’abord un chemin de terre, et notre sentier continue 10 m après ; on croise ensuite la route d’accès au sommet, et notre sentier reprend 20 m plus haut.

En arrivant au col de Wormspel, il suffit de redescendre à droite pour retrouver les parkings, sur la Route des Crêtes et au pied du Hohneck. Ce circuit de toute beauté et assez abordable a duré 4 heures et 30 mn (A).

Textes et photos : Pierre Brunner, novembre 2021. Courriel personnel brunner.pierala@orange.fr

(A) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné et ne prend en compte que les moments de marche, sans les pauses. Moyenne pour cette sortie : 3,2 km/h.

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 7 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), assez facile (2,5/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici.

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

COMPATIBILITÉ VTT-VAE : c’est un simple conseil. → La responsabilité de LTD RANDO 68 et/ou celle de son gestionnaire ne sauraient être mises en cause en cas d’accident.

UN PEU DE CULTURE, ÇA PEUT PAS FAIRE DE MAL :

LE HOHNECK :

Troisième sommet du massif des Vosges (après le Grand Ballon et le Storkenkopf) avec 1 363 mètres d'altitude, il domine la ligne de crêtes qui sépare l'Alsace de la Lorraine. Voir le lien Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Hohneck avec des sections ‘flore’ et ‘histoire’ intéressantes. Au sommet : table d’orientation et hôtel-restaurant ‘Le Sommet’ (site : http://www.hotel-hohneck.com/ ). Facilement accessible en voiture, l’endroit est très fréquenté les WE ! Très belle vue sur 360° (sauf dans l’axe du restaurant).

Au bord de la Route des Crêtes, on trouvera :

Auberge ‘‘Pied du Hohneck’’ : site Internet https://www.pied-du-hohneck.fr/accueil/

Brasserie Le Paquis : voir le lien https://www.tourisme.vosges.fr/sejourner/restaurants-fermes-auberges-maitres-restaurateurs/776001971-brasserie-le-paquis-des-hautes-fees-la-bresse

COL DE WORMSPEL :

Ce col, non mentionné sur les cartes (sauf celle de LTD RANDO 68), a droit à un panneau sur le terrain, alt 1 280 m. Situé en contrebas et au sud du Hohneck, tout près de la Route des Crêtes, il est sur un itinéraire balisé ‘‘rectangle rouge-blanc-rouge’’ (appelé autrefois variante GR 5) ; c’est aussi le départ du Sentier des Névés ‘‘triangle jaune’’ très délicat en hiver (anciennement Tour de La Bresse), et d’un sentier sportif et difficile ‘‘triangle bleu’’, permettant de descendre directement au lac de Schiessrothried.

COL DE FALIMONT :

Il est situé sur le GR 5, immédiatement au nord et au pied du Hohneck, alt 1 290 m (ou 1 294). Très belles vues sur le site du Frankenthal (un sentier en monte directement, qui est particulièrement difficile et non praticable en hiver) et les rochers de la Martinswand. Accès possible et rapide depuis la Route des Crêtes. → Ce col est en 2 parties, les panneaux directionnels étant aussi et surtout sur la 2è partie.   

COL DE SCHAEFERTHAL :

Il est situé entre le Hohneck et le Petit Hohneck, et aussi sur le GR 5, altitude 1 228 m (ou 1 224 m). Ce col, non mentionné sur les cartes IGN-CV (mais il figure bien sur celle de LTD RANDO 68), tire son nom de l’ancienne ferme-marcairie de même nom, située juste en contrebas (propriété privée actuellement). Belle vue sur la vallée de Munster.

AUBERGE LE SCHALLERN :

Table et chambres d’hôtes, altitude 1 107 m, commune de Muhlbach-sur-Munster. Voir leur site https://www.leschallern.com/ et la page Facebook https://www.facebook.com/leschallern/ ; et aussi sur le lien https://www.vallee-munster.eu/fr/gourmande/fermes-auberges-vallee-munster/F231003613_auberge-le-schallern-muhlbach-sur-munster.html 

GASCHNEY :

Prairie (chaume) de montagne, altitude 993 m, située au pied du Petit Hohneck. Le Gaschney est un site touristique important en toutes saisons, point de départ de nombreux circuits de randonnée, tous très intéressants ; il fut aussi une station de sports d’hiver, ‘‘Gaschney 360°’’ (voir le lien https://www.gaschney360.alsace/ ), fermée définitivement depuis décembre 2018 (voir le lien https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/station-du-gaschney-baisse-rideau-1596045.html ), mais qu’une poignée de bénévoles passionnés espère toujours pouvoir remettre en activité. En attendant cette éventualité fragile, en hiver et selon les conditions d’enneigement, il reste le ski de randonnée, les sorties en raquettes et la luge !

GR 531 :

Sentier de Grande Randonnée alsacien, qui  permet, sur 393 km, la découverte des trois grandes parties du massif vosgien : les Vosges du Nord, les Basses Vosges et les Hautes Vosges et à leur périphérie le piémont ; il est exclusivement balisé par le Club Vosgien en « rectangle bleu ». Voir le lien Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Sentier_de_grande_randonn%C3%A9e_531 ; un topoguide GR 531 est disponible au Club Vosgien, lien https://www.club-vosgien.eu/boutique/guides-de-randonnee/topoguide-gr-531/

SENTIER DE LA BLOY :

Ce drôle de nom est le diminutif de Blaufels, qui désigne ce secteur rocheux. Traduction : rocher bleu, rien à voir cependant avec le « rectangle bleu » du GR 531. ‘‘C'est le granit qui prend ici une teinte particulièrement bleue. C'est un sentier situé sur le versant Nord du petit Hohneck, et reste à l'ombre une grande partie de la journée. L'humidité est donc plus importante qu'ailleurs. Il y a même une paroi rocheuse qui est appelée Blaufels tant le bleu est intense’’. (Source : http://www.randoalsacevosges.com/2020/08/le-sentier-de-la-bloy-une-petite-merveille-des-hautes-vosges.html )

FRANKENTHAL :

Il s’agit d’un cirque glaciaire, situé en contrebas du Hohneck et des rochers de la Martinswand. L’endroit est une chaume d’altitude, qui regroupe l’ancienne marcairie-fromagerie d’estive, et un petit chalet ; une tourbière existe au départ du sentier ‘‘disque jaune’’ qui grimpe depuis la croix en bois jusqu’au col de Falimont (une des plus dures montées des Vosges).  Pour la petite histoire : deux orthographes ont longtemps cohabité, ‘‘Frankental’’ et ‘‘Frankenthal’’, mais tout le monde semble à présent d’accord ! Mais attention : Frankenthal est aussi une ville allemande située dans le Land de Rhénanie-Palatinat.

Réserve naturelle Frankenthal-Missheimle : haut-lieu de la botanique vosgienne, le territoire de la réserve naturelle du Frankenthal-Missheimle représente, avec son caractère alpin marqué, un des sites les plus prestigieux du massif. Voir le lien https://www.reserves-naturelles.org/frankenthal-missheimle

Marcairie du Frankenthal : l’ancienne marcairie a été transformée en une petite auberge, fermée en hiver - depuis le 06/11/2021 pour cette saison. Voir la page Facebook https://www.facebook.com/marcairiefrankenthal/ et les liens https://frankenthal.pagesperso-orange.fr/accueil.html ou https://www.jds.fr/stosswihr/ferme-auberge-alsace/marcairie-du-frankenthal-5598_L

LES TROIS FOURS :

L’endroit (altitude 1 250 m) est situé au bord de la Route des Crêtes, entre le Col de la Schlucht et le Hohneck ; il est accessible en voiture. En hiver, selon l’enneigement, il est un domaine de ski nordique, voir le lien https://www.vallee-munster.eu/fr/active/ski-et-neige/ski/trois-fours/F231001836_domaine-nordique-des-trois-fours-les-trois-fours.html

Auberge et ferme des Trois Fours : voir leur site Internet https://www.auberge-des-trois-fours.com/

Chalet-Refuge ‘‘Les Trois Fours’’ : il appartient à la FFCAM (Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne), voir le site https://chaletrefuge3fours.ffcam.fr/ 

MARTINSWAND :

La Martinswand est la falaise historique des Vosges, et l'une des plus belles escalades dans l'Est de la France !  Depuis la crête vosgienne, la vue est inégalée sur le troisième sommet des Vosges, le Hohneck, mais aussi sur la tourbière du Frankenthal ou sur la Forêt Noire. Les premières voies y furent ouvertes à la fin du 19ème siècle. Aujourd'hui, le site offre près de 90 voies équipées de relais chaîne ou plaquette ; la hauteur varie de 20 à 120 mètres. Voir une courte vidéo (1mn44) sur le lien https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/2014/06/17/du-granit-des-chamois-et-des-myrtilles-500115.html et bien sûr le lien très détaillé de Serge Haffner http://serge.haffner.pagesperso-orange.fr/martins.html

QUOI ENCORE ?  (WHAT ELSE ?)

 Vous trouverez le tout nouveau tableau Excel permettant l’accès choisi à tous les circuits de ce blog (jusqu’au R 467 inclus) sur le lien http://ltd-rando68.over-blog.com/2021/11/nouvelle-mise-a-jour-du-tableau-excel.html - et grand merci à Martine pour cette mise à jour !

Vous n’êtes pas encore abonné à ce blog ? ‘‘Do it NOW ’’, faites-le MAINTENANT, c’est simple, rapide et gratuit. Dans MENU, cliquez sur ‘‘S’ABONNER’’, et vous recevrez une demande de confirmation. Une fois abonné, un e-mail vous informera de chaque nouvelle parution.

Vous pouvez aussi suivre LTD RANDO 68 sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/pg/LTD-RANDO-68-574240379701356/posts/?ref=page_internal ; des bulletins météo sont publiés en principe chaque soir, et d’autres infos utiles s’ajoutent parfois.