Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

→ 11,7 km  ~ D+630 m  ~ Assez difficile (4/6) ~ *** ~ Non compatible VTT-VAE.

L’ESSENTIEL :

Superbe circuit de montagne autour du Hohneck, dont la dernière partie est vraiment difficile. Inclus :

  • tracé OpenRunner sur base carte TOP 25
  • descriptif détaillé, textes, photos, renseignements

Nous partons de la Route des Crêtes, au pied du Hohneck, pour un circuit vraiment superbe et très intéressant ! Ce sera quasiment plat jusqu’à la chaume des Trois Fours, avant la descente au Frankenthal ; il faudra ensuite remonter jusqu’au Schaeferthal, et redescendre au lac du Schiessrothried. La dernière partie est vraiment dure, avec la remontée sur la crête par le Wormspel.

Cette randonnée s’adresse aux bons marcheurs, qui pratiquent régulièrement et sont en forme. → À cause de l’eau très présente sur la fin de la montée au Wormspel, elle est fortement déconseillée par temps de gel, et naturellement en hiver.  

Merci aux bénévoles de la section du CVVM, CLUB VOSGIEN DE LA VALLÉE DE MUNSTER (Président : Gérard HEINRICH, site Internet sur le lien https://www.vallee-munster.eu/fr/active/balades-et-randonnees/club-vosgien ), qui s’occupent du balisage et de l’entretien des itinéraires de ce secteur.

► Site de la Fédération du Club Vosgien, qui regroupe 123 associations dans le massif : https://www.club-vosgien.eu/ 

Le lac du Schiessrothried, photographié depuis le GR 5, juste après le col du Schaeferthal, vers le Schiessroth.

Le lac du Schiessrothried, photographié depuis le GR 5, juste après le col du Schaeferthal, vers le Schiessroth.

DÉPART-ARRIVÉE : parking au pied du Hohneck, sur la ROUTE DES CRÊTES (D 430), entre le Markstein au sud et le col de la Schlucht au nord. On trouvera à se garer à hauteur de la petite route qui monte jusqu’au sommet du Hohneck, à côté ou en face de l’auberge ‘‘Pied du Hohneck’’.

LA CARTE DU CIRCUIT :

Capture d’écran OpenRunner basée sur la nouvelle carte de randonnée TOP 25 IGN n° 3618 OT (Gérardmer Le Hohneck La Bresse).

Capture d’écran OpenRunner basée sur la nouvelle carte de randonnée TOP 25 IGN n° 3618 OT (Gérardmer Le Hohneck La Bresse).

Tracé altimétrique statique OpenRunner.

Tracé altimétrique statique OpenRunner.

→ AVEC OPENRUNNER : accès direct au parcours, téléchargeable sur GPS https://www.openrunner.com/r/13798075 ; → attention, j’ai créé ce parcours sur Internet, il peut donc présenter des différences, même minimes, avec la réalité du terrain, en particulier dans la montée au Wormspel.

DESCRIPTIF :

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les 2 photos ci-dessus : le parking au bord de la Route des Crêtes, et le début de la montée sur la petite route qui grimpe au sommet.

► La courte montée jusqu’au col de Falimont n’est pas spécifiquement balisée par le Club Vosgien, qu’importe : suivre la route jusqu’à son premier virage, et ensuite continuer tout droit, en se laissant guider par les panneaux indicatifs.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

La photo : au col de Falimont, on rejoint le GR 5 et son « rectangle rouge », que nous suivrons (direction Col de La Schlucht) jusqu’à la chaume des Trois Fours.

► Partie plate jusqu’aux rochers de la Martinswand, puis descente en forêt (merci de bien suivre la déviation, pour cause de renaturation de cette réserve naturelle). En arrivant à la petite route d’accès aux Trois Fours (ancienne cabane des forfaits de ski de fond), continuer vers la droite.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : le brouillard semble vouloir se lever, alors que les panneaux se succèdent pour inciter au respect de la végétation.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : en arrivant à la chaume des Trois Fours (alt 1 230 m et intéressant panneau d’information), on quitte le GR 5 pour le sentier balisé « triangle bleu », qui part à droite en forêt (partie nouvellement aménagée et parfaitement bien balisée), et continue sur une superbe partie plate.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : ce rocher offre en principe un panorama grandiose, mais aujourd’hui tout est noyé dans le brouillard et on distingue à peine l’auberge du Frankenthal. Un sacré dénivelé négatif nous attend…

On passe près d’un abri militaire de la 1ère Guerre Mondiale, donc construit par les soldats allemands. Enfin c’est ce que je suppose…

On passe près d’un abri militaire de la 1ère Guerre Mondiale, donc construit par les soldats allemands. Enfin c’est ce que je suppose…

Dans les zigzags qui suivent, je photographie ce joli cairn, qui ressemble à un gros champignon !

Dans les zigzags qui suivent, je photographie ce joli cairn, qui ressemble à un gros champignon !

► Merci de respecter les lacets, sans couper à travers, ceci pour ne pas renforcer l’érosion, déjà importante avec l’eau qui ruisselle et par les animaux qui cherchent leur nourriture.

On arrive au secteur Krappenfels, où on rejoint le GR 531 « rectangle bleu », qui termine le Sentier des Roches (par la gauche) : nous le suivons vers la droite, en descente donc, direction Frankenthal.

Après quelques marches, continuer tout droit, toujours « rectangle bleu », Frankenthal, et on débouche bientôt sur un large chemin empierré carrossable, que nous suivons vers la droite, en légère montée donc.   

Sur ce chemin, le soleil fait quelques apparitions, autant sur les couleurs automnales des arbres, que sur la montagne vers le Hohneck. Un panneau nous indique que nous sommes bien sur le GR 531 !

Sur ce chemin, le soleil fait quelques apparitions, autant sur les couleurs automnales des arbres, que sur la montagne vers le Hohneck. Un panneau nous indique que nous sommes bien sur le GR 531 !

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : nous arrivons sur la chaume du Frankenthal, et cette vieille croix de bois, au look quasi alpestre, se charge de l’accueil, dans un paysage qui a bien des allures hivernales. Quant aux randonneurs qui profitent des tables et bancs de l’auberge, ils sont tous chaudement habillés.

L’endroit est agréable, et se prête bien à la pause casse-croûte !

L’endroit est agréable, et se prête bien à la pause casse-croûte !

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : nous continuons sur le GR 531 et entamons la remontée (presque 200 m de D+), avec d’abord cette passerelle en bois, et un dernier coup d’œil sur le Frankenthal, avant la forêt.

Dans cette montée, je photographie un champignon du bois, qui surprend par sa forme et sa couleur.

Dans cette montée, je photographie un champignon du bois, qui surprend par sa forme et sa couleur.

Cette portion a fait l’objet d’un aménagement sécuritaire, qui n’est pas sans évoquer le Sentier des Roches.

Cette portion a fait l’objet d’un aménagement sécuritaire, qui n’est pas sans évoquer le Sentier des Roches.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : un peu après, on quitte le GR 531 et on prend sur la droite, direction Schaeferthal, avec le balisage « triangle rouge ». La montée est dure au début, on fait l’impasse sur la Grotte Dagobert qui n’apporte rien d’intéressant, et on passe bientôt devant cette stèle, à la mémoire d’un jeune Belge de 30 ans, Johan Pelgrims, décédé ici le 29 janvier 2000, dans des circonstances dramatiques, voir le lien https://www.lesoir.be/art/deux-belges-victimes-d-une-coulee-de-neige-mortelle-ran_t-20000131-Z0HTT3.html  

► La montée est alors quasiment terminée : la carte indique un rocher point-de-vue, mais on ne verra rien d’autre que des arbres qui ont poussé, et on continue à droite sur un sentier quasi plat de toute beauté.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : nous sortons de la forêt (joli coup d’œil sur la haute vallée de Munster, la plaine d’Alsace et la Forêt Noire), et passons à côté de l’ancienne ferme du Schaeferthal.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : une dernière petite montée nous amène, sur la droite, au panneau ‘‘col du Schaeferthal’’, alt 1 228 m (ou 1 224), et une grosse borne indique elle-aussi les directions. Pour nous, ce sera le GR 5 et son « rectangle rouge », direction Schiessroth.  

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : un petit refuge est là sur la droite, et on a aussi une vue superbe sur le lac du Shiessrothried, qui est la photo d’ouverture de ce compte-rendu. Le sentier est très rocheux, et j’y croise un vététiste, qui alterne porter et poussage de son vélo. ‘‘Je suis monté par là parce que c’est un raccourci’’, m’explique-t-il, et il ne manque pas de courage !

Un peu plus bas, la carte mentionne une fontaine, là voici, et elle délivre un petit filet d’eau, sans aucun doute potable.

Un peu plus bas, la carte mentionne une fontaine, là voici, et elle délivre un petit filet d’eau, sans aucun doute potable.

On sort de la forêt, et ce panneau mentionne ‘‘Chaume du Schiessroth’’, altitude 1 150 m. le soleil fait des efforts pour percer la couche de nuages et de brouillard…

On sort de la forêt, et ce panneau mentionne ‘‘Chaume du Schiessroth’’, altitude 1 150 m. le soleil fait des efforts pour percer la couche de nuages et de brouillard…

Les photos : voici la ferme-auberge du Schiessroth, où on arrive en voiture ou en side-car, et les vaches Vosgiennes sont encore aux prés.
Les photos : voici la ferme-auberge du Schiessroth, où on arrive en voiture ou en side-car, et les vaches Vosgiennes sont encore aux prés.

Les photos : voici la ferme-auberge du Schiessroth, où on arrive en voiture ou en side-car, et les vaches Vosgiennes sont encore aux prés.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : la suite du GR 5 se repère facilement sur la gauche de la ferme (le panneau d’indication l’a oubliée), et nous ne sommes pas si loin du Wormspel, ici 100 m plus haut que nous…

Le sentier passe juste en-dessous de la salle à manger, et on s’enfonce dans la forêt, pour une belle descente en zigzags.

Le sentier passe juste en-dessous de la salle à manger, et on s’enfonce dans la forêt, pour une belle descente en zigzags.

► On suivra le sentier principal, car il y a des traces partout… On débouche finalement sur un large chemin empierré, et on cherchera en vain la suite du GR 5 : comme avant au Schiessroth, le panneau a disparu ! Idem pour le GR 531 d’ailleurs, que nous retrouvons ici (il a fait un long détour par le Gaschney, voir sur ce blog un gigantesque circuit avec le lien http://ltd-rando68.over-blog.com/2020/08/col-de-la-schlucht-les-sentiers-des-rochers-r-350-22-9-km-d-783-m-7-h-5/6.html). Prendre ce chemin vers la droite, et la descente se termine au bord du lac.  

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : voici le lac du Schiessrothried, et on mesure maintenant le dénivelé positif qui nous sépare du Wormspel : 350 m exactement ! Soit un peu plus que 3 fois la Tour de l’Europe à Mulhouse (112 m), et surtout un peu plus que la Tour Eiffel (324 m avec les antennes), c’est dire… Sur le côté se trouve le refuge VTC (Vosges Trotters Colmar, voir le lien https://www.vosges-trotters-colmar.fr/?version=computer )

Une petite pause s’impose avant la montée au Wormspel, une table et ses bancs nous y invitent, au bord de la digue.

De l’autre côté de la digue, nous partons sur la droite, et pour nous ce sera le balisage « triangle bleu ».

De l’autre côté de la digue, nous partons sur la droite, et pour nous ce sera le balisage « triangle bleu ».

Le départ est commun avec le GR 531, la séparation se fera plus haut, le GR 531 partant sur un itinéraire particulièrement difficile…

Le départ est commun avec le GR 531, la séparation se fera plus haut, le GR 531 partant sur un itinéraire particulièrement difficile…

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : voici le début des choses sérieuses en « triangle bleu », sur un sentier rocheux, et j’ai photographié cet incroyable cairn, réalisé sans trucage !

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : après un passage vraiment difficile, on arrive sur un petit replat, marqué sur la carte avec la courbe de niveau de 1 050 m.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : on traverse le petit ruisseau qui nous accompagne, alors qu’un rayon de soleil furtif illumine le feuillage des arbres et la crête rocheuse des Spitzkoepfe. Le chemin exige de bonnes chaussures de randonnée.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : nous arrivons  à la hauteur d’un pont qui a été solidement aménagé, de même que le sentier pavé de rochers. Il s’agit peut-être du sentier emprunté par les FFI dans leur montée vers le sommet et l’hôtel du Hohneck, alors aux mains des soldats du 3è Reich, et dont ils s’étaient emparés par surprise en décembre 1944 ; quant aux blocs de pierre bien taillés, ils sont peut-être les restes d’une première ancienne ferme, balayée par une avalanche en 1910 (merci à l’ami Jacques Bloch pour ces précisions). De l’autre côté du ruisseau, on devine en effet une ancienne chaume d’altitude, au pied des rochers Wormspel (photo prise d’un peu plus haut). ‘‘Nous sommes dans l'un des cirques rocheux les plus rudes du massif vosgien ; les chaumes étaient fort bien entretenues malgré les nombreux rochers’’, précise Jacques Bloch.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : et voici, juste après le pont, les restes de l’ancienne ferme d’estive du Wormspel. La façade latérale est bien dégagée, et le mur adossé à la montagne permet d’imaginer les dimensions de cette ancienne ferme.

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

La photo : voici la fromagerie du Wormspel, sur une vue datant d’avant 1914, et on distingue à droite un petit troupeau d’une demi-douzaine de vaches. ‘‘Cette photo est un témoignage, et je reste admiratif des familles ayant exploité cette ferme perchée dans ce cadre des plus alpestres’’, commente Jacques Bloch. Et d’ajouter que ‘‘le chemin balisé qui part du lac est l'ancien accès du fermier, assez peu commode au quotidien’’... (Photo DR)

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : pour nous, le plus difficile est à venir, avec une trace non balisée qui grimpe dans un ruisseau, et aussi dans plusieurs passages très boueux. Les chaussures imperméables rendront de précieux services, et je me demande bien d’où provient toute cette eau, qui sort de la montagne presque jusqu’au col !

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6
LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

Les photos : joli coup d’œil en arrière, et on mesure à nouveau le dénivelé depuis le lac. Finalement, des marches en bois prennent le relai des rochers et nous indiquent que nous sommes sur le bon itinéraire.

Voici la fin de cette rude montée, que j’ai avalée en exactement 1 heure de temps pour 2 km de distance.

Voici la fin de cette rude montée, que j’ai avalée en exactement 1 heure de temps pour 2 km de distance.

Juste après se trouve le col du Wormspel, et son panneau multidirectionnel bien précieux !

Juste après se trouve le col du Wormspel, et son panneau multidirectionnel bien précieux !

LE HOHNECK : FRANKENTHAL, SCHIESSROTHRIED ET WORMSPEL (R 458) - 11,7 km - D+ 630 m - 4 h - 4/6

La photo : il ne reste plus qu’à redescendre tout droit, balisage « anneau bleu », pour retrouver la Route des Crêtes et le parking ‘‘Le Hohneck’’ : ce circuit magnifique et assez rude a duré exactement 4 heures (A).

 

Textes et photos : Pierre Brunner, octobre 2021. Courriel personnel brunner.pierala@orange.fr

(A) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné, et ne concerne que les moments de marche, sans les pauses. Moyenne pour la sortie : 2,9 km/h.

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 7 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), assez facile (2,5/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici.

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

COMPATIBILITÉ VTT-VAE : c’est un simple conseil. → La responsabilité de LTD RANDO 68 et/ou celle de son gestionnaire ne sauraient être mises en cause en cas d’accident.

UN PEU DE CULTURE, ÇA PEUT PAS FAIRE DE MAL :

LE HOHNECK :

Troisième sommet du massif des Vosges (après le Grand Ballon et le Storkenkopf) avec 1 363 mètres d'altitude, il domine la ligne de crêtes qui sépare l'Alsace de la Lorraine. Voir le lien Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Hohneck avec des sections ‘flore’ et ‘histoire’ intéressantes. Au sommet : table d’orientation et hôtel-restaurant ‘Le Sommet’ (site : http://www.hotel-hohneck.com/ ). Facilement accessible en voiture, l’endroit est très fréquenté les WE ! Très belle vue sur 360° (sauf dans l’axe du restaurant). → N.B. : le circuit de cette randonnée ne passe pas au sommet.

Auberge ‘‘Pied du Hohneck’’ : site Internet https://www.pied-du-hohneck.fr/accueil/

Brasserie Le Paquis : voir le lien https://www.tourisme.vosges.fr/sejourner/restaurants-fermes-auberges-maitres-restaurateurs/776001971-brasserie-le-paquis-des-hautes-fees-la-bresse

COL DE FALIMONT :

Il est situé sur le GR 5, immédiatement au nord et au pied du Hohneck, alt 1 290 m (ou 1 294). Très belles vues sur le site du Frankenthal (un sentier en monte directement, qui est particulièrement difficile et non praticable en hiver) et les rochers de la Martinswand. Accès possible et rapide depuis la Route des Crêtes. → Ce col est en 2 parties, les panneaux directionnels étant aussi et surtout sur la 2è partie.

FRANKENTHAL :

On rencontre encore parfois l’orthographe ‘‘Frankental’’ sans le h, j’en ignore la raison. Sur place, une ancienne marcairie a été transformée en petite auberge - fermée en hiver (liens https://frankenthal.pagesperso-orange.fr/accueil.html ou https://www.jds.fr/stosswihr/ferme-auberge-alsace/marcairie-du-frankenthal-5598_L). Frankenthal est aussi une ville allemande située dans le Land de Rhénanie-Palatinat.

Pour la Réserve Naturelle Frankenthal-Missheimle : voir les liens https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_naturelle_nationale_de_Frankenthal-Missheimle et https://www.reserves-naturelles.org/frankenthal-missheimle 

COL DU SCHAEFERTHAL :

Il est situé entre le Hohneck et le Petit Hohneck, et aussi sur le GR 5, altitude 1 228 m. Ce col, non mentionné sur les cartes IGN-CV, tire son nom de l’ancienne ferme-marcairie de même nom, située juste en contrebas (propriété privée actuellement). Belle vue sur la vallée de Munster.

FERME-AUBERGE DU SCHIESSROTH :

Pas de site Internet propre mais une page Facebook https://www.facebook.com/Ferme-auberge-du-schiessroth-300885336912384/ ; pour le reste, voir les lien https://www.vallee-munster.eu/fr/sejourner/restauration/auberges-et-fermes-auberges/F231001877_ferme-auberge-schiessroth-metzeral.html et http://www.gillespudlowski.com/123908/restaurants/mulhbach-sur-munster-bien-le-bonjour-darsene (passage non daté, comme d’hab’). La ferme-auberge est facilement accessible en voiture (petite route goudronnée) depuis le Gaschney, à pied aussi par le même itinéraire (balisage « rectangle rouge-blanc-rouge »).

LAC DU SCHIESSROTHRIED :

Petit lac d’origine glaciaire (altitude 930 m), issu d’une ancienne tourbière surcreusée, le barrage datant de l’époque où l’Alsace était sous la domination de l’empire allemand.   Voir le lien succinct Wikipédia sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Schiessrothried . Le lac est envahi depuis longtemps par une algue verte, d’où sa coloration,  et plus récemment par des cyanobactéries,  lesquelles peuvent libérer des cyanotoxines, parfois mortelles pour les animaux (les chiens) et dangereuses pour l'homme : baignade et même trempettes interdites.

WORMSPEL :

Le Womspel est une combe rocheuse (et site glaciaire en hiver), située en contrebas du Hohneck, parfois utilisée par les alpinistes aguerris : le site n’est pas sans danger. Le col du Wormspel n’est pas mentionné sur les cartes, mais il a droit à un panneau sur le terrain, alt 1 280 m, car c’est un lieu important de randonnée. Situé en contrebas et au sud du Hohneck, tout près de la Route des Crêtes, il est sur un itinéraire balisé ‘‘rectangle rouge-blanc-rouge’’ (appelé autrefois variante GR 5), au départ du Sentier des Névés (anciennement Tour de La Bresse) et d’un sentier ‘‘triangle bleu’’ permettant de descendre directement au lac de Schiessrothried. Très belle vue sur ce lac, et sur le sommet du Hohneck. → Très fréquenté par les touristes : attention, la corniche peut être dangereuse en hiver (risque d’avalanche de neige).    

QUOI ENCORE ???  (WHAT ELSE ?)

 Vous trouverez le tout nouveau tableau Excel permettant l’accès choisi à tous les circuits de ce blog (jusqu’au R 455 inclus) sur le lien http://ltd-rando68.over-blog.com/2021/10/nouvelle-mise-a-jour-du-tableau-excel.html

Vous n’êtes pas encore abonné à ce blog ? ‘‘Do it NOW ’’, faites-le MAINTENANT, c’est simple, rapide et gratuit. Dans MENU, cliquez sur ‘‘S’ABONNER’’, et vous recevrez une demande de confirmation. Une fois abonné, un e-mail vous informera de chaque nouvelle parution.

Vous pouvez aussi suivre LTD RANDO 68 sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/pg/LTD-RANDO-68-574240379701356/posts/?ref=page_internal ; des bulletins météo sont publiés en principe chaque soir, et d’autres infos utiles s’ajoutent parfois.