Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

→ 12,1 km  ~ D+591 m  ~ Un peu difficile (3/6) ~ *** ~ Non compatible VTT-VAE !

L’ESSENTIEL :

Petit circuit de montagne au départ de Berrwiller, en direction du Hartmannswillerkopf.

Inclus :      

  • nouvelle carte TOP 25
  • tracé OpenRunner
  • descriptif détaillé, textes et photos

C8 : pour ce huitième circuit de confiné cernéen, nous partons du village de Berrwiller pour grimper vers le Hartmannswillerkopf, mais sans aller jusqu’au sommet. La montée passe par la Cantine Zeller et s’arrête au Monument des Chasseurs Allemands, à 840 m d’altitude. Pour la descente, nous passerons par la Suisse Lippique et le cimetière des Uhlans. Attention :

  1. La montée est parfois dure et nécessite une condition physique correcte ; quant à la descente, elle demande une certaine souplesse.
  2. Plusieurs sections de la descente ne sont pas balisées et une bonne attention sera nécessaire.  

Merci aux bénévoles des sections du CLUB VOSGIEN de SOULTZ-HAUT-RHIN (Président Jean-Claude ROUSSEAU, lien Internet http://cvsoultz.blogspot.com/ ) et de CERNAY (Président Christian SCHOTT, site Internet très complet https://www.clubvosgiencernay.fr/ ), qui assurent l’entretien et le balisage des itinéraires de liaison.

Un merci particulier à la section spéciale du Club Vosgien ‘‘LES AMIS DU HARTMANNSWILLERKOPF’’ (AHWK), qui assurent le balisage et l’entretien des circuits et des lieux qui sont autant de témoins de cette douloureuse page d’histoire ; cette charge est effectuée bénévolement dans un terrain parfois délicat, souvent difficile, et toujours en liaison avec leurs amis allemands, militaires de l’active ou réservistes. Président  Robert LENHARDT, site Internet très complet http://www.ahwk.fr/ 

► Malgré les dégâts immenses causés aux arbres par la sécheresse d’abord, les chutes de neige ensuite, tous les itinéraires de cette randonnée sont parfaitement dégagés : un travail énorme a été effectué par les membres du Club Vosgien et les forestiers, qu’ils en soient remerciés, au nom de tous les randonneurs !

La photo : le monument des Chasseurs Allemands (Jägerdenkmal), alt 840 m, porte de nombreuses plaques-souvenirs de bronze, de fonte ou de ciment, et offre une vue parfaite vers la plaine d’Alsace et la Forêt Noire allemande ; il est le monument du 8ème Bataillon des Chasseurs Allemands (RJgRGT 8) et a été érigé dès 1915 ; dernière restauration en 2010. L'inscription principale indique " HIER KAMPFTEN HELDENMUTIG/DIE POTSDAER GARDEJAGER. EHRE UND DANKBARKEIT DEN GEFALLEN HELDEN /1915/SEINEN HELDEN DAS RES. JAGER BATAL. 8". À l’origine le monument était surmonté de deux fusils croisés. (Source : http://www.paysages-et-sites-de-memoire.fr/wp-content/uploads/2017/04/Fiche_secteur_V_HR05_HR06.pdf )

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

DÉPART / ARRIVÉE : parking devant le Dorfhisla (maison du village) de BERRWILLER. Accès possible depuis la D 83, sortie Berrwiller-Staffelfelden (par la D 510) ou sortie Bollwiller-Hartmannswiller-Berrwiller (D 44 I). Dans le village de Berrwiller, continuer à gauche la D 44 I et rue Principale, direction Wattwiller et Cernay. Dans la légère montée, juste avant le cimetière, on verra à droite le Dorfhisla, son cadran solaire si particulier, et son petit parking (rue de Cernay).   

LES CARTES :

Nouvelle carte de randonnée TOP 25 IGN n° 3620 ET (Grand Ballon, Cernay, Guebwiller).

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
Détail de la partie sommitale du circuit (extrait de la carte précédente).

Détail de la partie sommitale du circuit (extrait de la carte précédente).

Capture d’écran et tracé altimétrique statiques OpenRunner.

Capture d’écran et tracé altimétrique statiques OpenRunner.

→ AVEC OPENRUNNER : accès direct au parcours, téléchargeable sur GPS https://www.openrunner.com/r/12904122 ; → attention, j’ai créé ce parcours sur Internet, il peut donc présenter des différences, même minimes, avec la réalité du terrain.

DESCRIPTIF :

La photo ci-dessous : la maison du village ‘‘Dorfhisla’’ de Berrwiller, et son parking avec le cadran solaire à droite.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

► Continuer la rue principale sur 400 m env, jusqu’à la rue de Bertschwiller, qu’on prendra jusqu’au bout ; continuer tout droit vers le Sens Interdit.

La photo : ce panneau indique le balisage du départ, « triangle rouge », direction Chemin des Pèlerins.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

► Nous traversons la route D 5 (Route du Vin) et continuons en face sur un chemin qui monte en forêt, même balisage. Peu après la barrière, prendre le chemin qui part sur la droite (on distingue des numéros de parcelles 3 et 4 peints sur des arbres) : cette portion n’est pas balisée

Les photos : on verra des cheminées d’aération de la conduite gravitaire d’eau qui relie les réseaux de Berrwiller et Hartmannswiller (photomontage), et aussi cet ancien bunker sur lequel est adossée une cabane de chasseurs.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

La photo : on débouche sur un large chemin forestier, qui monte du village de Hartmannswiller (et son réservoir d’eau est tout proche), juste en face d’un gros bunker allemand de la 1è Guerre Mondiale : nous suivons ce chemin vers la gauche, en montant donc, et avec le balisage « rectangle rouge-blanc-rouge ».

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : on arrive au croisement avec le Chemin des Pèlerins, avec à droite la fontaine Auguste Kauffmann (président fondateur de l’association des Amis de la Cantine Zeller), et aussi une croix et une table avec ses bancs.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : nous continuons la montée sur le chemin tout droit, même balisage, direction Cantine Zeller. La partie rude commence ici, et il faudra rester attentif au balisage. En particulier à la COURBE 00 de la Voie Serpentine, continuer le sentier tout droit (petite passerelle en bois), la plaquette Club Vosgien arrive bientôt. Idem plus haut, et il faut reprendre un  sentier après une dizaine de mètres sur un chemin.   

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : plus on monte et plus les traces de la guerre sont visibles : je ne sais pas ce qui se passait dans le ‘‘Temple de la musique’’, et cette tôle ondulée est le seul reste d’un ancien abri de soldats.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : on arrive sur un large chemin, que nous suivons sur la droite, et la Cantine Zeller est toute proche ; sur notre gauche, on verra de suite l’ancien cimetière militaire allemand du LIR 124, ce qui désigne le (Würtembergisches) Landwehr Infanterie Regiment n°124 : les tombes ne sont plus là, seuls restent les terrasses et le monument principal.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : très belle vue sur la Plaine d’Alsace, avec au premier plan le village de Hartmannswiller ; après le gros bunker du Bureau LIR 124, prendre à gauche le petit sentier « anneau jaune » (il ne figure ni sur la carte TOP 25 ni sur OpenRunner), et on verra encore des monuments allemands.   

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

La photo : la signalétique a été complétée, elle est parfaite, et un point de secours est même mentionné : son numéro est à mentionner en cas d’appel suite à un accident.   

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : la Cantine Zeller est toute proche, et les soldats allemands y avaient établi un campement très complet. Nous continuons ensuite par la Voie Serpentine qui monte vers la gauche, toujours avec le balisage « rectangle rouge-blanc-rouge ». La Voie Serpentine désigne un chemin créé par les troupes allemandes au début de 1915, sur le flanc Est de la montagne : elle comprend 9 virages ou courbes numérotées, qui permettait aux charrettes tirées par des chevaux de monter, sans trop d’efforts, presque jusqu’au sommet. De nombreux abreuvoirs avaient été installés pour permettre aux chevaux de boire.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

La photo : le long de cette voie serpentine, en réalité un large chemin carrossable, les restes de la guerre sont partout.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

La photo : au niveau de la courbe 6, et il y a dans le virage les restes de très importantes constructions militaires, on quitte la voie serpentine pour prendre sur la gauche (table et bancs en bois) le sentier Sturmpfad, non balisé mais il sera pour nous un raccourci pratique.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : sur notre droite, voici les restes d’anciens abris, et sans doute aussi de l’arrivée d’un téléphérique qui partait de Berrwiller.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

► On débouche sur un sentier, et on le prend à droite vers le Monument des Chasseurs, avec le balisage « rectangle rouge-blanc-rouge ».

Les photos : nous sommes arrivés au monument des Chasseurs Allemands, point le plus haut de ce circuit (alt 840 m) ; pour le retour, on fait demi-tour pour reprendre le même sentier, « rectangle rouge-blanc-rouge », vers Rehfelsen et Suisse Lippique pour nous.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : après Mittler Rehfelsen, le sentier continue, et un « triangle jaune » s’est rajouté au balisage, il nous concerne.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : on verra sur cet itinéraire d’importants ouvrages militaires allemands, avec Hexenkuche (cuisine de sorcière) ou chicane de surveillance en double exemplaire, et surtout l’imposant fortin Feste Bamberg.  

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : voici l’ouvrage Feste Bamberg, et un détail typique de l’architecture militaire allemande de la Première Guerre Mondiale, qui associe le béton (n°1), les gros rails de soutien en fer (n°2), et la fenêtre de tir protégée par un double blindage en fer avec une fermeture pivotante (n°3).

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : de suite après, prendre le sentier qui descend à gauche, balisé « triangle jaune », et nous voici sur l’itinéraire de la Suisse Lippique, qui commence avec l’imposant rocher Unter Rehfelsen. Attention à bien suivre le balisage !

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : nous passons sous une partie de ce rocher, et ensuite commence la tranchée proprement dite. → Si des enfants ou des jeunes sont de la partie, une vigilance sera nécessaire, car il y a dans ce secteur plusieurs départs de galeries souterraines, potentiellement dangereuses.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

Les photos : en bas des tranchées, après un escalier aux marches rocheuses, on arrive à deux ouvrages imposants, un de chaque côté, et le photographe profite à droite d’un contrejour ; plus loin, après d’autres ouvrages militaires, on franchit une passerelle en fer qui termine la Suisse Lippique.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6
BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

► On débouche sur un large chemin, qu’on prendra vers la gauche pour une légère montée, en suivant maintenant le balisage « disque bleu », mais nous ne retournerons évidemment pas à la Cantine ! Peu après, au Point Secours n°7, prendre le chemin non balisé qui descend à droite, direction Cimetière des Uhlans.    

La photo : voici, un peu à gauche du chemin, le cimetière des Uhlans dont les pierres tombales ont été récemment repeintes, et cet endroit dégage une valeur mémorielle intense et reconnue.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

À partir de là, il est nécessaire de faire attention, car plusieurs portions de notre itinéraire ne sont pas balisées : c’est prévu et nécessaire, car nous voulons revenir à Berrwiller, pas à Wattwiller, ni au Hirtzenstein…

En arrivant au cimetière, continuer le chemin tout droit, direction Hirtzenstein, « anneau jaune ». Au niveau de Feste Baden, avec à gauche 2 gros ouvrages militaires un peu penchés, quitter ce chemin qui descend vers la droite, et continuer légèrement à gauche sur un sentier non balisé.

Plus bas, on rejoint un joli sentier balisé « disque bleu », que nous suivons un petit moment. Virage à gauche, puis à droite. Peu après (parcelle n°3 sur un arbre à droite, panneau Wattwiller-Cernay après et à gauche), prendre le petit sentier qui descend à gauche : il rejoint un chemin de débardage que nous suivons, à la limite de bans communaux, marquée par des traits bleus et blancs sur les arbres. On arrive sur un large chemin, bien représenté sur la carte (au point 450).

Suivre ce chemin sur environ 30 m vers la droite, jusqu’à un poteau de ligne téléphonique (celle qui monte à la Cantine), et prendre alors le petit chemin qui descend fort sur la gauche. On le suit, tout droit d’abord, puis un peu vers la droite ensuite, et on arrive sur le Chemin des Pèlerins, balisé « X rouge ».

Un panneau indique à ce moment le gros et massif Abri Allemand d’un Régiment d’Artillerie à 200 m, un peu à l’écart du chemin qu’on vient de quitter. Pour nous : suivre le Chemin des Pèlerins vers la droite.

La photo : cet oratoire n’est qu’à une cinquantaine de mètres : on quitte alors le Chemin des Pèlerins pour celui partant à gauche, direction Berrwiller, avec le balisage « triangle rouge ».

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

La photo : le chemin passe au-dessus de l’étang du Lehwald et devient sentier, qui a été joliment aménagé par des habitants du village à l’occasion d’une Journée Citoyenne.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

La photo : nous arrivons à une petite place, lieu-dit Oberwald sur la carte, rebaptisée Alphorn Platzla par le Berrwillerois Oscar Rusch, qui a l’habitude de venir y jouer du cor des Alpes.

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6

► Prendre alors le large chemin vers la droite, toujours « triangle rouge », et on rejoint le chemin du départ. Traversée de la D 5, du hameau de Bertschwiller avec sa rue éponyme, puis rue Principale jusqu’au parking du Dorfisla : cette randonnée très belle mais un peu difficile a duré 3 heures et 45 minutes (A).   

 

Textes et photos : Pierre Brunner, avril 2021. Courriel personnel brunner.pierala@orange.fr

 (A) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné, et ne concerne que le temps de marche, sans compter les pauses. Moyenne pour la sortie : 3,2 km/h.

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 6 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici.

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

COMPATIBILITÉ VTT-VAE : c’est un simple conseil. → La responsabilité de LTD RANDO 68 et/ou celle de son gestionnaire ne sauraient être mises en cause en cas d’accident.

 

UN PEU DE CULTURE, ÇA PEUT PAS FAIRE DE MAL :

BERRWILLER :

Commune de 1 200 habitants (Berrwillerois et Berrwilleroises), située au pied du Hartmannswillerkopf ; le S de son blason (en plus des 3 montagnes) est un morceau de métal recourbé, sorte de crochet, utilisé autrefois pour suspendre maintes choses ! Berrwiller est un village rural et dynamique, qui revendique la paternité de la ‘‘Journée Citoyenne’’, mais il faut rendre à César ce qui appartient à César, et rappeler que ces journées communales de solidarité existaient déjà depuis longtemps dans les villages de la vallée de St-Amarin, en particulier Goldbach-Altenbach. Site Internet de la commune http://berrwiller.fr/ ; lien Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Berrwiller

CANTINE ZELLER :

‘‘La cantine Zeller se trouve sur la voie serpentine dans la courbe 2 : ici se trouvaient l’État-major allemand du secteur II et le village des pionniers (Pionierdorf) qui comprenait une librairie, un coiffeur, un photographe, un cabinet médical avec dentiste, une cuisine, une chapelle et le cercle des officiers. L’offensive française de décembre 1915 s’arrêta à seulement cent cinquante mètres au-dessus.’’ (Source : https://tpalsace.wordpress.com/tag/fortifications/ ). Après la guerre, les fils Zeller, Louis et Joseph, s’établirent dans les locaux et particulièrement dans l’ancienne cantine, où les visiteurs avaient la possibilité de consommer une boisson. Ils furent rejoints par Anna Wuhrlin, qui épousa Joseph en 1920. Les bâtiments furent aménagés, des constructions en bois vinrent agrandir la cantine existante qui devenait la cantine Zeller, et on ajouta une auberge de jeunesse qui compta jusqu'à 40 lits avec cuisine, réfectoire et terrasse. On pouvait aussi visiter le musée de la guerre réalisé par Joseph. Après la mort de celui-ci en 1930, Anna resta dans son bunker jusqu’en 1971, bien qu’elle ait cessé son travail sept ans plus tôt. Mais les activités ont progressivement décliné, et les chalets de l’auberge de jeunesse furent démolis. Courant 1985, la mairie d’Hartmannswiller a repris possession des lieux, et lancé des appels d’offres pour trouver un repreneur. En 1988, l’association des Amis de la Cantine Zeller fut créée avec des jeunes de la commune, sous l’impulsion d'Auguste Kauffmann, président fondateur. La Cantine Zeller est ouverte toute l’année, samedi, dimanche et jours fériés, de 9 h à 18 h : elle assure le service de boissons fraîches et chaudes et sert également des soupes (en hiver). Elle ne propose pas d'autre restauration, mais les repas tirés du sac sont autorisés. Voir le site Internet de l’Association des Amis qui m’a servi de source, lien https://www.cantinezeller.com/. ► Attention à la nouvelle réglementation liée à la Covid : la Cantine est actuellement fermée !

SUISSE LIPPIQUE :

En allemand Lippische Schweiz : c’est une tranchée aux parois bétonnées, installée sur la forte pente entre le rocher ’’Unter Rehfelsen’’ (767 m) et le chemin "Dickbuchenweg" (560 m) dans le sens de la descente. (Source : Wikipédia). Cette tranchée est profonde de 2 m 50 par endroit ; son nom pourrait provenir d’une région du Nord de l’Allemagne, la Lippe (en Rhénanie-du-Nord-Westphalie), et du caractère montagneux du secteur ressemblant à la Suisse ! Il faudra se contenter de cette tentative d’explication, d’ailleurs reprise par Les Amis du HWK sur leur panneau d’explication, qui en précise la longueur (500 m environ) et le dénivelé (200 m). En haut, le rocher ’’Unter Rehfelsen’’ a été fortifié sur 4 niveaux : l’entrée supérieure abritait un poste de mitrailleuse, l’étage intermédiaire était constitué de salles, galeries, postes d’observation et de tir, le niveau au sol assurant la protection de l’entrée de cet ensemble impressionnant ; enfin, le niveau inférieur donnait accès aux galeries de liaisons. Presque en bas de cet itinéraire, on découvre un imposant abri-bunker de chaque côté : celui sur la droite (en descendant) est estampillé LJR 56 (Landes Jäger Regiment), et celui de gauche est surmonté d’un tableau d’honneur (Ehren Tafel), sur lequel on inscrivait le nom des soldats les plus braves. Cette tranchée ‘‘lippique’’ permettait aux soldats allemands d’atteindre le sommet en étant relativement à l’abri : d’une part grâce à la profondeur du fossé bordé de parois bétonnées, et aussi par la présence de nombreux abris et galeries qui en partent, à partir desquels on pouvait lancer des mines (obus) sur les assaillants.    

CIMETIÈRE DES UHLANS :

‘‘Ce cimetière doit son nom à la dizaine d’Uhlans, cavaliers allemands équipés de longues lances, qui y ont été enterrés en avril 1915. On y enterra aussi d'autres soldats allemands, comme en témoignent les stèles. Mais qu'est-ce donc qu'un Uhlan ? Le mot vient du tartare Oglan qui signifie ‘‘brave guerrier’’. Les Uhlans étaient à l'origine des cavaliers légers polonais armés de lances, d'épées et de carabines. Des corps d’Uhlans furent incorporés dans les années 1780 aux armées de Prusse et d'Autriche ; au début de la Première Guerre Mondiale, l'armée allemande alignait 26 régiments d’Uhlans ! Après avoir servi comme cavaliers durant les premiers mois de la guerre, des régiments d’Uhlans ont servi comme fantassins dans les tranchées (au HWK), et d’autres ont été transférés sur le Front Est où les conditions permettaient à la cavalerie de jouer un rôle décisif. Les 26 régiments ont été dissous après ce conflit.’’ (Source : http://www.marche-passion.fr/article-le-hartmannswillerkopf-depuis-wattwiller-66426904.html mais ce lien n’est plus disponible). On trouvera quelques éléments ici https://www.lieux-insolites.fr/cicatrice/14-18/hwk2/hwk2.htm et aussi ici http://www.paysages-et-sites-de-memoire.fr/site/hartmannswiller/ . Voici le texte de la poésie de commémoration, la stèle datant de mai 1916 : ‘‘Deutscher, entblösse dein Haupt/Du stehst am heiligen Orte ;/Gräber, vom Sturm entlaubt,/Verkündigen gewaltige Worte ;/Helden, gefallen im Ringen/Deutschlands um Ehr und Sein/Nie soll ihr Name verklingen,/Geheiliget soller uns sein./Den toten Kameraden gewidmet vom 9.K.LIR 56 Mai1916’’, ce qui peut se traduire par ‘‘Allemand, découvre-toi,/Tu te tiens sur un endroit sacré ;/Des tombes, dépouillées de leurs feuilles par les assauts,/Expriment des mots puissants. /Héros, tombés dans le combat/De l’Allemagne pour l’honneur et son existence,/Jamais votre nom ne doit s’évanouir,/Sacré il doit être./Dédié par la 9e compagnie du LIR 56/à ses camarades morts/Mai 1916’’ (source : 2è lien ci-dessus).

ET QUOI ENCORE ???  (WHAT ELSE ?)

Vous pouvez aussi suivre LTD RANDO 68 sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/pg/LTD-RANDO-68-574240379701356/posts/?ref=page_internal ; des bulletins météo sont publiés en principe chaque soir, et d’autres infos utiles s’ajoutent parfois.

 Vous retrouverez le tout nouveau tableau Excel permettant l’accès choisi à tous les circuits de ce blog (jusqu’au R 412 inclus) sur le lien http://ltd-rando68.over-blog.com/2021/04/nouvelle-mise-a-jour-du-tableau-excel-2.html

Vous n’êtes pas encore abonné à ce blog ? ‘‘Do it NOW ’’, faites-le MAINTENANT, c’est simple, rapide et gratuit. Dans MENU, cliquez sur ‘‘S’ABONNER’’, et vous recevrez une demande de confirmation. Une fois abonné, un e-mail vous informera de chaque nouvelle parution.

La photo : situation des parcours C1 à C8 sur ma rondelle de confiné cernéen, qui se remplit de plus en plus, et ce n’est pas fini (capture d’écran) !

BERRWILLER : CANTINE ZELLER ET REHFELSEN (R 414) - 12,1 km - D+ 591 m - 3 h 45 mn - 3/6