Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68

LTD RANDO 68

Menu
COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6

COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6

→ 18,1 km  ~ D+455 m  ~ Un peu difficile (3/6) ~ *** ~ Compatible VTT-VAE.

L’ESSENTIEL :

  • Circuit agréable et sans difficulté particulière (à part la longueur).
  • Beaucoup de découvertes intéressantes.
  • L’essentiel se déroule en forêt, à l’abri des grosses chaleurs !

Nous marchons dans le département des Vosges, au départ du col du Page, tout près du col d’Oderen. Une multitude de chemins forestiers bien balisés offrent des possibilités nombreuses pour découvrir l’histoire et les traditions de ce secteur, entre Bussang et Ventron. Nous y passerons la journée, le casse-croûte étant pris au chalet de Forgoutte, ou au Haut du Riant, ou sur l’herbe. Toute la famille profitera de cette randonnée plaisante, des enfants entraînés jusqu’aux seniors.

Merci aux amis du groupe privé Sausheim Rando qui m'ont inspiré ce circuit !

Merci aux bénévoles des sections du Club Vosgien de Ventron et de Bussang / St-Maurice, qui assurent l’excellent balisage et l’entretien de tous ces itinéraires !

Depuis le haut de la piste des Buttes, vue sur l’Ermitage du Frère Joseph et sur Ventron et ses écarts.

Depuis le haut de la piste des Buttes, vue sur l’Ermitage du Frère Joseph et sur Ventron et ses écarts.

Départ et arrivée : petit parking du COL DU PAGE (commune de Bussang). Accès par la vallée de Thann (N 66) ; au giratoire de Fellering, prendre la 1ère sortie à droite, D 13 bis II, direction lac de Kruth-Wildenstein. Dans Kruth, juste avant l’église, prendre à gauche la D 13 bis I, direction Ventron Remiremont et col d’Oderen. Après le col, à la fin du 1er hameau, prendre à gauche la petite route, direction col du Page qui est tout proche (vitesse limitée). Temps de marche : 5 h (A). Distance : 18,1 km (B). Dénivelé positif : 455 m (B). Difficulté particulière : aucune. Conseils : chaussures de randonnée basses ou moyennes (de bonnes chaussures de sport conviendront par temps sec, sinon attention à la boue), et les bâtons pour les seniors ; on emportera le casse-croûte, en plus des encas énergétiques et de la boisson pour la journée. Date et conditions météo de cette rando : 10 août 2020, temps ensoleillé avec quelques passages nuageux, bonne chaleur et absence de vent, températures (C) au départ 19° et à l’arrivée 26°. Participant : moi. Niveau de ce circuit : un peu difficile (3/6), à cause de la longueur. Intérêt : très intéressant ***. Compatible VTT et VAE : oui, avec quelques réserves (voir dans le descriptif).

LA CARTE :

Carte IGN-Club Vosgien TOP 25 n° 3619 OT (Bussang La Bresse), et LTD RANDO 68 pour quelques mises à jour.

Carte IGN-Club Vosgien TOP 25 n° 3619 OT (Bussang La Bresse), et LTD RANDO 68 pour quelques mises à jour.

Profil altimétrique statiques Openrunner.

Profil altimétrique statiques Openrunner.

→ AVEC OPENRUNNER : Accès direct au parcours, téléchargeable sur GPS https://www.openrunner.com/r/11839411 ; attention, j’ai créé ce parcours sur Internet, il peut donc présenter des différences, même minimes, avec la réalité du terrain.

Le petit parking et l’abri au col du Page.
Le petit parking et l’abri au col du Page.

Le petit parking et l’abri au col du Page.

Au col, le monument à la mémoire de Michel Parmentier, engagé volontaire, qui mourut ici le 28/11/1944 à l’âge de 27 ans, lors des combats pour la libération de Bussang.

Au col, le monument à la mémoire de Michel Parmentier, engagé volontaire, qui mourut ici le 28/11/1944 à l’âge de 27 ans, lors des combats pour la libération de Bussang.

Depuis le col, nous continuons sur la petite route durant 2 km (légère descente), ce qui constitue un excellent échauffement. Nous suivons le balisage « disque rouge » du Club Vosgien.

Il y a peu de circulation sur cette route, et on marchera tranquillement sur le bord gauche.

Il y a peu de circulation sur cette route, et on marchera tranquillement sur le bord gauche.

Dans un virage, au-dessus de la route, voici le chalet des Vaudés, alt 956m, commune de Bussang : l’accès se fait par un chemin, 30 m plus loin.
Dans un virage, au-dessus de la route, voici le chalet des Vaudés, alt 956m, commune de Bussang : l’accès se fait par un chemin, 30 m plus loin.

Dans un virage, au-dessus de la route, voici le chalet des Vaudés, alt 956m, commune de Bussang : l’accès se fait par un chemin, 30 m plus loin.

Un peu plus loin encore, dans un autre virage de la route : belle vue sur les hauteurs de Bussang.

Un peu plus loin encore, dans un autre virage de la route : belle vue sur les hauteurs de Bussang.

On quitte alors la route pour un chemin de terre (et itinéraire VTT) partant sur la droite en légère montée, toujours « disque rouge ».

Plus loin, on verra sur la droite ce creux (parking de bûcheronnage ?), et en face ce captage, dans lequel on entend couler un mince filet d’eau.
Plus loin, on verra sur la droite ce creux (parking de bûcheronnage ?), et en face ce captage, dans lequel on entend couler un mince filet d’eau.

Plus loin, on verra sur la droite ce creux (parking de bûcheronnage ?), et en face ce captage, dans lequel on entend couler un mince filet d’eau.

Ce chemin fut aussi piste de ski de fond ; nous croisons le GR 533 et continuons tout droit vers le col de Rochelotte.
Ce chemin fut aussi piste de ski de fond ; nous croisons le GR 533 et continuons tout droit vers le col de Rochelotte.

Ce chemin fut aussi piste de ski de fond ; nous croisons le GR 533 et continuons tout droit vers le col de Rochelotte.

Au col, voici l’imposant chalet de même nom : les tables et leurs bancs ont été transportés dehors, sur la terrasse ; à l’arrière, un emplacement de feu et des sièges particuliers, que nous reverrons souvent. L’intérieur du chalet, vide et tagué, est peu intéressant.
Au col, voici l’imposant chalet de même nom : les tables et leurs bancs ont été transportés dehors, sur la terrasse ; à l’arrière, un emplacement de feu et des sièges particuliers, que nous reverrons souvent. L’intérieur du chalet, vide et tagué, est peu intéressant.

Au col, voici l’imposant chalet de même nom : les tables et leurs bancs ont été transportés dehors, sur la terrasse ; à l’arrière, un emplacement de feu et des sièges particuliers, que nous reverrons souvent. L’intérieur du chalet, vide et tagué, est peu intéressant.

Nous prenons en arrivant le 1er chemin vers la droite : notre balisage est maintenant « rectangle vert-blanc-vert », direction Frêne Fortgoutte, et il faut continuer ensuite sur ce même balisage.

Il y a plusieurs promenades circulaires ici, et le chemin est aussi une ancienne piste de ski de fond.
Il y a plusieurs promenades circulaires ici, et le chemin est aussi une ancienne piste de ski de fond.

Il y a plusieurs promenades circulaires ici, et le chemin est aussi une ancienne piste de ski de fond.

Au lieu-dit Le Frêne, prendre à droite le Chemin du Frêne, et ça monte.

Au lieu-dit Le Frêne, prendre à droite le Chemin du Frêne, et ça monte.

Très vite, nous rejoignons le GR 533, que nous suivons vers la gauche : le balisage est en « rectangle vert ».
Très vite, nous rejoignons le GR 533, que nous suivons vers la gauche : le balisage est en « rectangle vert ».

Très vite, nous rejoignons le GR 533, que nous suivons vers la gauche : le balisage est en « rectangle vert ».

Nous sommes sur le chemin du Tronc de l’Ermite (ce tronc qui lui servit de lit) ; je photographie un autre tronc, qui a poussé de manière étrange avec ses racines écartées, et l’arbre est bien vivant !
Nous sommes sur le chemin du Tronc de l’Ermite (ce tronc qui lui servit de lit) ; je photographie un autre tronc, qui a poussé de manière étrange avec ses racines écartées, et l’arbre est bien vivant !

Nous sommes sur le chemin du Tronc de l’Ermite (ce tronc qui lui servit de lit) ; je photographie un autre tronc, qui a poussé de manière étrange avec ses racines écartées, et l’arbre est bien vivant !

On quitte le GR 533 au lieu-dit Tête de l’Ermite, pour un petit chemin à droite, balisé « anneau bleu » : ce crochet nous mènera à la Croix de l’Ermite. Ma photo est ratée…

On quitte le GR 533 au lieu-dit Tête de l’Ermite, pour un petit chemin à droite, balisé « anneau bleu » : ce crochet nous mènera à la Croix de l’Ermite. Ma photo est ratée…

Cette portion régalera les vététistes, avec ses ornières creusées par les engins forestiers et le ravinement de l’eau, mais le milieu est très praticable. → Attention aux balisages « anneau bleu » : il y en a partout ici !

La croix de l’Ermite, et les panneaux d’explication.
La croix de l’Ermite, et les panneaux d’explication.

La croix de l’Ermite, et les panneaux d’explication.

Nous continuons sur un sentier, même balisage.

Nous continuons sur un sentier, même balisage.

Ça monte, puis ça redescend : pour les vététistes attention, les débutants ne seront pas trop à l’aise ici. On arrive sur un chemin, que nous prenons vers la gauche, en descente. Au premier croisement, continuer tout droit ; au 2ème, prendre à droite. Nous sommes de nouveau sur le GR 533, balisage « rectangle vert », et Forgoutte est tout proche.

Devant le chalet de Forgoutte, ces vététistes sympas ont choisi l’assistance électrique, ce qui leur permet de voir la vie en rose et en Vosges !
Devant le chalet de Forgoutte, ces vététistes sympas ont choisi l’assistance électrique, ce qui leur permet de voir la vie en rose et en Vosges !

Devant le chalet de Forgoutte, ces vététistes sympas ont choisi l’assistance électrique, ce qui leur permet de voir la vie en rose et en Vosges !

L’intérieur du chalet est grand, et décoré avec le Théâtre du Peuple.

L’intérieur du chalet est grand, et décoré avec le Théâtre du Peuple.

La porte du chalet, en deux parties, est unique !

La porte du chalet, en deux parties, est unique !

Le vaste domaine skiable du Ventron (s’il y a de la neige…), et un des fameux sièges.
Le vaste domaine skiable du Ventron (s’il y a de la neige…), et un des fameux sièges.

Le vaste domaine skiable du Ventron (s’il y a de la neige…), et un des fameux sièges.

→ Selon l’heure d’arrivée, on pourra profiter de cet endroit agréable pour la pause de midi : nous avons marché un peu plus du tiers de la randonnée.

Nous continuons tout droit sur le GR 533, et on verra bientôt cette ancienne croix en bois.
Nous continuons tout droit sur le GR 533, et on verra bientôt cette ancienne croix en bois.

Nous continuons tout droit sur le GR 533, et on verra bientôt cette ancienne croix en bois.

Attention à bien suivre le « rectangle vert » : nous marchons ensuite sur un large chemin herbeux, et arrivons en haut de l’une des anciennes pistes de ski alpin de l’Ermitage, celle des Buttes.

COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6

Nous quittons alors le GR 533 qui descend sur la droite : nous continuons tout droit sur un chemin non balisé, qui monte un peu. Ce chemin fut piste de ski de liaison, on voit partout les supports d’anciens canons à neige ! D’où venait donc toute l’eau nécessaire à ce grand cirque, je me le demande… Nous arrivons bientôt au point le plus haut de ce circuit, alt 1 108 m, et c’est le Haut du Rouge Gazon. Plusieurs remontées mécaniques arrivaient là, toutes à l’abandon…   

COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
Sur la gauche, la piste Les Airelles est déclarée ouverte ; l’ancienne cabane de service renferme encore un antique traineau de secours.
Sur la gauche, la piste Les Airelles est déclarée ouverte ; l’ancienne cabane de service renferme encore un antique traineau de secours.

Sur la gauche, la piste Les Airelles est déclarée ouverte ; l’ancienne cabane de service renferme encore un antique traineau de secours.

Sur la droite, ce télésiège montait de l’Ermitage.
Sur la droite, ce télésiège montait de l’Ermitage.

Sur la droite, ce télésiège montait de l’Ermitage.

Sur la cabane, nous verrons la suite de notre itinéraire, balisé en « anneau rouge », direction Stèle 1008 : le sentier entre dans la forêt 20 m plus bas, sur la gauche. Nous sommes alors à mi-parcours de la randonnée.
Sur la cabane, nous verrons la suite de notre itinéraire, balisé en « anneau rouge », direction Stèle 1008 : le sentier entre dans la forêt 20 m plus bas, sur la gauche. Nous sommes alors à mi-parcours de la randonnée.

Sur la cabane, nous verrons la suite de notre itinéraire, balisé en « anneau rouge », direction Stèle 1008 : le sentier entre dans la forêt 20 m plus bas, sur la gauche. Nous sommes alors à mi-parcours de la randonnée.

Cette descente est absolument magnifique, malgré plusieurs arbres qui sont morts de la sécheresse et de l’attaque du scolyte. Un arbre cassé a changé la direction de la piste rouge, qui monte au ciel…
Cette descente est absolument magnifique, malgré plusieurs arbres qui sont morts de la sécheresse et de l’attaque du scolyte. Un arbre cassé a changé la direction de la piste rouge, qui monte au ciel…

Cette descente est absolument magnifique, malgré plusieurs arbres qui sont morts de la sécheresse et de l’attaque du scolyte. Un arbre cassé a changé la direction de la piste rouge, qui monte au ciel…

Après une bonne descente, il faut quitter le chemin et prendre à gauche : nous arrivons à la stèle des aviateurs de la RAF. Leur bombardier s’est abattu ici en 1944 (la cause n’est pas précisée, erreur de pilotage du très jeune pilote, ou tir des soldats allemands) : 3 aviateurs sont décédés, mais 4 furent rescapés.
Après une bonne descente, il faut quitter le chemin et prendre à gauche : nous arrivons à la stèle des aviateurs de la RAF. Leur bombardier s’est abattu ici en 1944 (la cause n’est pas précisée, erreur de pilotage du très jeune pilote, ou tir des soldats allemands) : 3 aviateurs sont décédés, mais 4 furent rescapés.

Après une bonne descente, il faut quitter le chemin et prendre à gauche : nous arrivons à la stèle des aviateurs de la RAF. Leur bombardier s’est abattu ici en 1944 (la cause n’est pas précisée, erreur de pilotage du très jeune pilote, ou tir des soldats allemands) : 3 aviateurs sont décédés, mais 4 furent rescapés.

Nous arrivons sur un chemin : prendre à droite, même balisage « anneau rouge ».

Nous arrivons sur un chemin : prendre à droite, même balisage « anneau rouge ».

La cote 1008 est toute proche : les stèles sont dédiées aux aviateurs et soldats du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes. Cinq militaires ont été enterrés sur place, à l’arrière.

La cote 1008 est toute proche : les stèles sont dédiées aux aviateurs et soldats du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes. Cinq militaires ont été enterrés sur place, à l’arrière.

Détail de la stèle du milieu.

Détail de la stèle du milieu.

Nous continuons ensuite le sentier qui part à droite, toujours « anneau rouge », et on verra une autre tombe, plus ancienne. → Le casse-croûte de midi pourra être pris sur l’herbe, dans ce secteur bien agréable.

Notre chemin sort de la forêt et arrive à un tire-fesse ; ça monte, et plus loin un restaurant offre une belle terrasse, mais l’établissement ne porte semble-t-il pas de nom ni aucune enseigne…
Notre chemin sort de la forêt et arrive à un tire-fesse ; ça monte, et plus loin un restaurant offre une belle terrasse, mais l’établissement ne porte semble-t-il pas de nom ni aucune enseigne…

Notre chemin sort de la forêt et arrive à un tire-fesse ; ça monte, et plus loin un restaurant offre une belle terrasse, mais l’établissement ne porte semble-t-il pas de nom ni aucune enseigne…

Juste après le restaurant, prendre le chemin qui descend sur la gauche : c’est de nouveau de GR 533, « rectangle vert », direction Frère Joseph.

Nous arrivons sur un agréable plateau, le Haut du Riant, alt 909 m. → La dernière possibilité pour le casse-croûte est offerte par cette table et ses bancs, et quelques fauteuils.
Nous arrivons sur un agréable plateau, le Haut du Riant, alt 909 m. → La dernière possibilité pour le casse-croûte est offerte par cette table et ses bancs, et quelques fauteuils.

Nous arrivons sur un agréable plateau, le Haut du Riant, alt 909 m. → La dernière possibilité pour le casse-croûte est offerte par cette table et ses bancs, et quelques fauteuils.

Nous ferons la petite boucle de la Ronde Bruche : plusieurs possibilités existent, toutes balisées en « anneaux bleus » : nous prendrons la plus simple, avec le large chemin qui part sur la gauche en arrivant au croisement (ne pas prendre le GR 533).
Nous ferons la petite boucle de la Ronde Bruche : plusieurs possibilités existent, toutes balisées en « anneaux bleus » : nous prendrons la plus simple, avec le large chemin qui part sur la gauche en arrivant au croisement (ne pas prendre le GR 533).

Nous ferons la petite boucle de la Ronde Bruche : plusieurs possibilités existent, toutes balisées en « anneaux bleus » : nous prendrons la plus simple, avec le large chemin qui part sur la gauche en arrivant au croisement (ne pas prendre le GR 533).

En ce début du mois d’août, les teintes sont déjà nettement automnales, et ce chemin est de toute beauté.
En ce début du mois d’août, les teintes sont déjà nettement automnales, et ce chemin est de toute beauté.

En ce début du mois d’août, les teintes sont déjà nettement automnales, et ce chemin est de toute beauté.

La suite est en forêt, et notre chemin descend légèrement. Continuer toujours tout droit (absence de balisage à la fin).

La suite est en forêt, et notre chemin descend légèrement. Continuer toujours tout droit (absence de balisage à la fin).

Nous arrivons sur la route d’accès à l’Ermitage, et l’endroit est aussi le départ des anciennes remontées mécaniques, des pistes de ski de fond et de raquette, et maintenant de circuits VTT. Nous suivrons maintenant le balisage « disque bleu ».

COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
De suite après le virage de la route, on grimpe à gauche sur ce sentier.
De suite après le virage de la route, on grimpe à gauche sur ce sentier.

De suite après le virage de la route, on grimpe à gauche sur ce sentier.

Les premières marches obligeront sans doute les vététistes à porter leur machine, après ça ira mieux. On verra sur la droite d’anciennes cabanes pour enfants. Nous arrivons à un banc : la chapelle et l’ancien logis de l’Ermite sont là. Certains parlent de ‘‘cellule’’, mais ce logis est vaste, et n’a plus rien à voir avec la hutte de branchages et le tronc d’arbre servant de lit, que la légende raconte. Nous continuons tout droit sur le sentier, qui descend.

COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
Nous arrivons près de l’hôtel Les Buttes **** ; les bûches, c’est pour la déco, mais le chien est vrai !
Nous arrivons près de l’hôtel Les Buttes **** ; les bûches, c’est pour la déco, mais le chien est vrai !

Nous arrivons près de l’hôtel Les Buttes **** ; les bûches, c’est pour la déco, mais le chien est vrai !

Nous montons sur la gauche, et passons devant l’autre hôtel, celui de l’Ermitage. Au bout, à gauche d’un ancien terrain de tennis, part le chemin de notre retour : balisé avec le « disque bleu », il va nous ramener jusqu’au col du Page, donné à 4 km. Il a aussi une signalétique propre au département des Vosges : le rectangle noir muni de flèches. Attention : la signalétique de la carte TOP 25 IGN-CV n’est plus valable.

COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
Nous arrivons vite à un petit belvédère, situé en contrebas sur la gauche.
Nous arrivons vite à un petit belvédère, situé en contrebas sur la gauche.

Nous arrivons vite à un petit belvédère, situé en contrebas sur la gauche.

Depuis le belvédère : belle vue sur Ventron et ses écarts.

Depuis le belvédère : belle vue sur Ventron et ses écarts.

Un peu après, on quitte le chemin pour un sentier qui monte sur la droite.
Un peu après, on quitte le chemin pour un sentier qui monte sur la droite.

Un peu après, on quitte le chemin pour un sentier qui monte sur la droite.

→ Le col du Collet est tout proche, celui du Page aussi, mais les vététistes devront pousser et sans doute même porter leur vélo au début de ce sentier. Après, ça va mieux, même si c’est étroit et un peu en devers : débutants s’abstenir.

COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6
COL DU PAGE : AUTOUR DU FRÈRE JOSEPH (R 351) 18,1 km - D+ 455 m - 5 h - 3/6

La montée laisse la place à une descente très agréable, et on arrive sur un large chemin, qui est à prendre sur la droite, et ça remonte ! Nous arrivons très vite au col de Collet, alt 980 m.

Après, c’est tout droit, et le dernier kilomètre est sur un chemin forestier, qui remonte d’abord. Ensuite c’est la descente, sur un sentier pierreux et pas toujours facile à marcher. Nous retrouvons vite le col du Page et son parking : cette randonnée a duré exactement 5 heures (A).  

 

Texte et photos : Pierre Brunner, août 2020 (Courriel personnel brunner.pierala@orange.fr)

(A) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné, marchant à une vitesse moyenne de 3,6 km/h : il se réfère uniquement au temps de marche, sans compter les pauses.

(B) DISTANCE ET DÉNIVELÉ POSITIF : ils sont calculés, sur l’ordinateur et non sur GPS, à partir du site OpenRunner https://www.openrunner.com/

(C) TEMPÉRATURES : elles sont relevées, au départ et à l’arrivée, sur le thermomètre de la voiture.

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 6 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici.

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

COMPATIBILITÉ VTT-VAE : c’est un simple conseil. → La responsabilité de LTD RANDO 68 et/ou celle de son gestionnaire ne sauraient être mises en cause en cas d’accident.  

QUELQUES RENSEIGNEMENTS :

COL DU PAGE : petit col du massif des Vosges, altitude 957 mètres, qui relie les communes de Bussang et de Ventron (département des Vosges, 88) par une étroite route forestière carrossable, mais non déneigée à la saison hivernale. Situé sur le ban de Bussang, le col du Page est connu et reconnu par les cyclistes.

Un abri forestier existait autrefois au col du Page (Photo DR).

Un abri forestier existait autrefois au col du Page (Photo DR).

BUSSANG : commune de 1 400 habitants (les Bussenet(e)s), classée station de tourisme, connue aussi pour ses eaux minérales, son ‘‘Théâtre du Peuple’’ qui fut créé par Maurice Pottecher en 1895, et la source de la Moselle au col de Bussang.

VENTRON : petite commune de 850 habitants (les Véternats). « Ce nom viendrait de la forme alémanique tardive Winterau qui s'interprète à priori comme un composé de Winter (= hiver) et -au (= prairie, pré), d'où le sens global de ‘‘prairie, pré d'hiver’’. La forme moderne Ventron résulte d'un phénomène de francisation : la prononciation est ‘Vèn-tron’ » (Source : Wikipédia). Connue pour son musée textile des Vosges, la commune a beaucoup souffert des combats de 1944 pour la libération.

1er RCP : 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes. Il connut son baptême du feu à Ferdrupt dans les Vosges 3 octobre 1944 ; intégré à la 1re DB, il parvient sur les lieux de bataille en camions. Le 16 octobre 1944 : prise du col du Ménil (commune du Ménil), combats de la cote 1008 ; un monument a été élevé au régiment. (Source Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/1er_r%C3%A9giment_de_chasseurs_parachutistes )

ERMITAGE DU FRÈRE JOSEPH : inscrit au titre des monuments historiques, il est constitué d'une petite chapelle et de l'habitation (cellule) de l'ermite Frère Joseph Formet, qui y vécut au 18ème siècle. Il naquit dans la Haute-Saône en 1724, et mourut en 1784 après 30 années de recueillement sur cette hauteur de Ventron. Concernant Joseph Formet, voir les liens https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Joseph_Formet et surtout http://mes-photos-57400.over-blog.com/2015/11/de-l-ermitage-du-frere-joseph-a-la-chapelle-de-la-salette.html  

LA CROIX : concernant le Croix du frère Joseph, une fidèle abonnée au blog, Mme M.A. Godel, nous envoie les précisions suivantes, et elles ne manquent pas d’être émouvantes : « Pourquoi cette croix? Quelle origine? Eh bien voilà : Frère Joseph allait souvent à Lomont dans le Doubs son pays d'origine. Il passait par Rochelotte et la colline de Fresse sur Moselle où vivait un certain Choffel, un ancêtre de mon mari. Et Frère Joseph avait dit à cet homme qu'il entendrait les cloches de Ventron lorsqu'il mourrait, ce qui s'est produit en effet. En mémoire de ce jour les descendants de Choffel ont installé une croix. Celle que vous avez prise en photo a été posée le 8 août 1966, pour remplacer la précédente abîmée par le temps. On doit y voir des initiales G comme Godel puisque ce sont mes beaux-frères et mon beau-père Henri Godel du Thillot qui l'ont posée. »

STATION DE SKI ERMITAGE FRÈRE JOSEPH : petite station familiale. Le ski alpin a cessé faute d’enneigement, il reste éventuellement le ski de fond et la randonnée raquette. Voir les liens https://www.hautes-vosges.net/ventron-hiver.html ou http://www.ermitage-resort.com/-Ski-Loisirs- . Deux hôtels existent sur place : l’hôtel Les Buttes **** (lien https://www.hotel-les-buttes.com/fr/ ) et l’hôtel de l’Ermitage (lien http://www.ermitage-resort.com/-Ete-.html

→ CLUB VOSGIEN DE VENTRON : président Romaric MUNSCH, lien http://clubvosgienventron.unblog.fr/ et page Facebook https://www.facebook.com/clubvosgien.ventron.5

→ CLUB VOSGIEN BUSSANG / SAINT-MAURICE : président Gérard MOUGENOT, lien sur le site de la commune http://www.bussang.fr/index.php?r=fiche&c=sport&n=0 et page Facebook https://www.facebook.com/pages/category/Nonprofit-Organization/Club-Vosgien-Bussang-et-St-Maurice-1490822407885848/   

WHAT ELSE (quoi d’autre) ? :   

Suivez LTD RANDO 68 sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/pg/LTD-RANDO-68-574240379701356/posts/?ref=page_internal

 Vous retrouverez le nouveau tableau Excel permettant l’accès choisi à tous les circuits de ce blog (jusqu’au R 340) sur le lien http://ltd-rando68.over-blog.com/2020/07/mise-a-jour-du-tableau-excel.html

Vous n’êtes pas encore abonné à ce blog ? ‘‘Do it NOW’’, faites-le MAINTENANT, c’est simple, rapide et gratuit. Dans MENU, cliquez sur ‘‘S’ABONNER’’, et vous recevrez une demande de confirmation. Une fois abonné, un e-mail vous informera de chaque nouvelle parution.