Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6

COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6

→ 22,9 km  ~ D+783 m  ~ Difficile (5/6) ~ *** ~ Non compatible VTT-VAE.

L’ESSENTIEL :

  • Ce circuit est l’un des 2 plus beaux du Haut-Rhin, avec celui des Lacs.
  • Il inclut le Sentier des Roches, le Sentier du Blaufels, le Sentier de la Wormsawald, le sentier des Névés et le Sentier des Couloirs : avec des rochers partout !

Ce circuit, un des plus beaux des Vosges haut-rhinoises, fait largement appel au GR 531. Il inclut le Sentier des Roches, le sentier du Blaufelsen et celui de la Wormsawald : difficile de faire mieux sur le plan technique ! Il s’adresse donc à des marcheurs entraînés, en bonne forme, et non sujets au vertige ; on lui consacrera toute une journée.

Merci aux bénévoles de la section du Club Vosgien de la vallée de Munster, qui assurent, tout au long de l’année, le parfait entretien des itinéraires balisés de ce circuit, dans des conditions difficiles, proches de certaines zones alpines.

Ce circuit démarre par le Sentier des Roches : voici un passage délicat, juste après le ‘‘tunnel corse’’ et l’escalier en fer qui le suit

Ce circuit démarre par le Sentier des Roches : voici un passage délicat, juste après le ‘‘tunnel corse’’ et l’escalier en fer qui le suit

Départ et arrivée : un des parkings du COL DE LA SCHLUCHT, où chacun accédera par l’itinéraire de son choix. Temps de marche : 7 h (A). Distance : 22,9 km (B). Dénivelé positif : 783 m (B). Difficultés particulières : certains passages techniques, et aussi quelques portions de montées, comme celles entre l’auberge du Kastelberg et le sentier des Névés. Conseils : chaussures de randonnée basses ou moyennes tiges, et les bâtons pour les seniors (à garder sur le sac dans les passages rocheux) ; on emportera le casse-croûte, en plus des encas énergétiques et de la boisson pour la journée. Date et conditions météo de cette rando : 6 août 2020, très beau temps ensoleillé et chaud, avec une très légère bise de secteur nord-est, températures (C) au départ 15° et à l’arrivée 20°. Participant : moi. Niveau de ce circuit : difficile (5/6). Intérêt : extrêmement intéressant *** ! Compatible VTT et VAE : non.

LA CARTE :

Carte IGN-Club Vosgien TOP 25 n° 3618 OT (Le Hohneck Gérardmer), et LTD RANDO 68 pour quelques mises à jour. On pourra aussi faire appel à l’excellente carte de randonnée de la VALLÉE DE MUNSTER (elle-aussi au 1:25 000è), éditée par le Club Vosgien de Munster (2017).

Carte IGN-Club Vosgien TOP 25 n° 3618 OT (Le Hohneck Gérardmer), et LTD RANDO 68 pour quelques mises à jour. On pourra aussi faire appel à l’excellente carte de randonnée de la VALLÉE DE MUNSTER (elle-aussi au 1:25 000è), éditée par le Club Vosgien de Munster (2017).

Tracé et profil altimétrique statiques Openrunner.

Tracé et profil altimétrique statiques Openrunner.

→ AVEC OPENRUNNER : Accès direct au parcours, téléchargeable sur GPS https://www.openrunner.com/r/11822525 ; attention, j’ai créé ce parcours sur Internet, il peut donc présenter des différences, même minimes, avec la réalité du terrain. En particulier dans la montée entre le col du Wormspel et le sommet du Hohneck !

AVANT DE PARTIR :

  1. Consulter une météo fiable, et ne partez que si le beau temps est assuré pour toute la journée.
  2. Ne partez pas si vous vous sentez fatigués, fiévreux, ou si vous avez consommé la veille des excès d’alcool et/ou de drogues.
  3. Les chaussures de randonnée sont indispensables : des simples chaussures de sport n’assurent pas un maintien efficace des pieds.
  4. N’hésitez pas à partir tôt, et évitez si possible le dimanche : vous serez beaucoup plus tranquilles sur le Sentier des Roches et aux abords du Hohneck !
Le nouveau bâtiment et la nouvelle signalétique ‘‘randonneurs’’ au col de la Schlucht.
Le nouveau bâtiment et la nouvelle signalétique ‘‘randonneurs’’ au col de la Schlucht.

Le nouveau bâtiment et la nouvelle signalétique ‘‘randonneurs’’ au col de la Schlucht.

On trouvera même ce Manneken-Pis qui délivre en permanence de l’eau potable !

On trouvera même ce Manneken-Pis qui délivre en permanence de l’eau potable !

DESCRIPTIF :

A - SUR LE GR 531 (14 km, 4 h 15 mn)

Depuis le parking, on trouvera facilement le départ du Sentier des Roches, après le nouveau bâtiment Tétras Boutique et derrière le parking de l’Hôtel-Restaurant-Bar du Chalet : c’est juste au tout début de la D 417 qui descend vers Munster et Colmar. Nous sommes dans la Réserve Naturelle Frankental-Missheimle ; le GR 531 est balisé par le Club Vosgien avec le signe « rectangle bleu ».

COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
Le Sentier des Roches commence maintenant par quelques marches d’escalier, qu’on ne voit pas bien sur cette photo.
Le Sentier des Roches commence maintenant par quelques marches d’escalier, qu’on ne voit pas bien sur cette photo.

Le Sentier des Roches commence maintenant par quelques marches d’escalier, qu’on ne voit pas bien sur cette photo.

Le Sentier des Roches est finalement très court (2,2 km jusqu’au lieu-dit Krappenfels), et son descriptif figure déjà sur ce blog. Voici juste quelques photos.

Le belvédère du Sentier des Roches.

Le belvédère du Sentier des Roches.

Le fameux ‘‘tunnel corse’’ et l’escalier en fer qui suit. Le passage délicat vient juste après (photo d’ouverture).
Le fameux ‘‘tunnel corse’’ et l’escalier en fer qui suit. Le passage délicat vient juste après (photo d’ouverture).

Le fameux ‘‘tunnel corse’’ et l’escalier en fer qui suit. Le passage délicat vient juste après (photo d’ouverture).

L’itinéraire n’est pas toujours facile à suivre, comme ici : il faut continuer tout droit par cet étrange rocher qui amorce une descente caillouteuse, et un peu plus loin ne pas rater cet escalier qui monte sur la droite !
L’itinéraire n’est pas toujours facile à suivre, comme ici : il faut continuer tout droit par cet étrange rocher qui amorce une descente caillouteuse, et un peu plus loin ne pas rater cet escalier qui monte sur la droite !

L’itinéraire n’est pas toujours facile à suivre, comme ici : il faut continuer tout droit par cet étrange rocher qui amorce une descente caillouteuse, et un peu plus loin ne pas rater cet escalier qui monte sur la droite !

Au Krappenfels, de g à d : Sébastien, Marie, Nicolas et Camille. Les deux derniers viennent de St-Dié, et ont emmené leurs amis 	Rouennais sur le Sentier des Roches, après avoir lu le compte-rendu sur LTD RANDO 68 !

Au Krappenfels, de g à d : Sébastien, Marie, Nicolas et Camille. Les deux derniers viennent de St-Dié, et ont emmené leurs amis Rouennais sur le Sentier des Roches, après avoir lu le compte-rendu sur LTD RANDO 68 !

Nous continuons le GR 531 « rectangle bleu » : descente jusqu’à un large chemin carrossable, puis remontée jusqu’au plateau du Frankental.

On aperçoit un sentier, qui remonte jusqu’au col de Falimont : il passe pour le plus dur du département, et est à éviter par les fortes chaleurs.

On aperçoit un sentier, qui remonte jusqu’au col de Falimont : il passe pour le plus dur du département, et est à éviter par les fortes chaleurs.

Petite pause au Frankental (ou Frankenthal).

Petite pause au Frankental (ou Frankenthal).

Nous continuons tout droit, et la montée commence après la passerelle en bois. Peu après, nous poursuivons sur le même itinéraire GR 531, qui s’appelle Sentier du Blaufelsen. Il est essentiellement plat, avec même de la descente, et présente quelques passages ressemblant vaguement au Sentier des Roches, mais en plus light.

COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
Ces chaussures bien usées marquent la fin du sentier, et nous continuons sur un chemin empierré ; au croisement suivant, c’est tout droit en légère montée, direction Gaschney.

Ces chaussures bien usées marquent la fin du sentier, et nous continuons sur un chemin empierré ; au croisement suivant, c’est tout droit en légère montée, direction Gaschney.

Nous passons derrière l’ancien téléski du Hinterschallern (attention aux câbles au-dessus du sentier).

Nous passons derrière l’ancien téléski du Hinterschallern (attention aux câbles au-dessus du sentier).

Légère montée à droite jusqu’au Gaschney, et nous allons au poteau de la signalétique : prendre alors à droite (rue goudronnée qui monte), direction Schiessrothried et Kastelberg. Un peu après le chalet du ski-club Hohneck-Colmar, prendre à gauche le chemin (sens interdit) et on passe sous un tire-fesse : le panneau indicatif est fatigué… De suite après, quitter ce chemin pour un sentier à gauche, qui commence par quelques marches en pierre.

COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6

Avec ce joli sentier en forêt, on arrive sur un pâturage (chalet en bois sur la droite) et on descend jusqu’à un large chemin : nous le prenons vers la droite, direction Schiessrothried. → Le casse-croûte de midi pourra être pris dans ce secteur, sur l’herbe.

Ce chemin décrit deux virages rapprochés, avant de descendre jusqu’au lac ; le GR 5 et son « rectangle rouge » nous a rejoint. Le lac, envahi par des algues vertes, a des allures de terrain de foot synthétique, avec en prime la présence de cyanobactéries, qui peuvent être mortelles pour les animaux (chiens, etc..) et dangereuses pour les humains.

Service minimum pour ce panneau qui a été ajouté récemment.

Service minimum pour ce panneau qui a été ajouté récemment.

On passe sur la digue, et ensuite c’est le chemin sur la droite : nous suivons toujours le « rectangle bleu ». Très vite, notre itinéraire part à gauche, et un premier panneau met le randonneur en garde.

COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6

Après quelques lacets, on arrive sur un plateau : un petit crochet vers la gauche mène à un belvédère, avec vue sur le minuscule lac de Fischboedle.

COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
Le GR 531 continue, avec l’annonce de quelques passages difficiles.

Le GR 531 continue, avec l’annonce de quelques passages difficiles.

Escalier en pierre et passerelle en fer : je fais une photo, rapidement !

Escalier en pierre et passerelle en fer : je fais une photo, rapidement !

Ce passage a laissé des souvenirs douloureux.

Ce passage a laissé des souvenirs douloureux.

On traverse un pierrier : les rochers sont stables, et il faut suivre l’itinéraire avec attention.

On traverse un pierrier : les rochers sont stables, et il faut suivre l’itinéraire avec attention.

Cette passerelle nous fait traverser le ruisseau Ammelthal : après quelques zigzags entre les rochers et les arbres, d’autres difficultés nous attendent.

Cette passerelle nous fait traverser le ruisseau Ammelthal : après quelques zigzags entre les rochers et les arbres, d’autres difficultés nous attendent.

COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
Au sortir de la forêt, nous arrivons au Kerbholtz, et cette maison est pourtant en pierre.
Au sortir de la forêt, nous arrivons au Kerbholtz, et cette maison est pourtant en pierre.

Au sortir de la forêt, nous arrivons au Kerbholtz, et cette maison est pourtant en pierre.

Le plateau offre un joli point de vue : ici on distingue le toit du restaurant au sommet du Hohneck, au-dessus des rochers Spitzkoepfle ; notre itinéraire continue à droite, toujours sur le GR 531 et son « rectangle bleu ».

Le plateau offre un joli point de vue : ici on distingue le toit du restaurant au sommet du Hohneck, au-dessus des rochers Spitzkoepfle ; notre itinéraire continue à droite, toujours sur le GR 531 et son « rectangle bleu ».

Au sortir de la forêt, nous sommes sur les chaumes du Kastelberg ; sur la gauche, c’est la vallée de Mittlach.
Au sortir de la forêt, nous sommes sur les chaumes du Kastelberg ; sur la gauche, c’est la vallée de Mittlach.

Au sortir de la forêt, nous sommes sur les chaumes du Kastelberg ; sur la gauche, c’est la vallée de Mittlach.

Nous arrivons à l’auberge du Kastelberg.
Nous arrivons à l’auberge du Kastelberg.

Nous arrivons à l’auberge du Kastelberg.

A – LE RETOUR (9 km, 2 h 45 mn)

Juste au-dessus de l’auberge, on verra le panneau qui indique la montée vers le Sentier des Névés, le col du Wormspel et le Hohneck : cette montée (non balisée) est pour nous.

Juste au-dessus de l’auberge, on verra le panneau qui indique la montée vers le Sentier des Névés, le col du Wormspel et le Hohneck : cette montée (non balisée) est pour nous.

En haut, prendre à droite le Sentier des Névés, direction col du Wormspel : nous suivons maintenant le balisage « + jaune ».

La vue à droite, avec les rochers Spitzkoepfle, et la ferme-auberge du Schiessroth.

La vue à droite, avec les rochers Spitzkoepfle, et la ferme-auberge du Schiessroth.

Dans un virage, on pourra faire un petit crochet à droite (non mentionné sur la carte), et on domine alors la barre rocheuse. Nous arrivons au col du Wormspel, croisement de nombreux itinéraires. Pour nous c’est tout droit, puisque nous montons au sommet du Hohneck : l’itinéraire, balisé en « rectangle rouge-blanc-rouge », a été réaménagé en un unique chemin qui monte en lacets, bordé de chaque côté par des clôtures électriques, tout le secteur étant en cours de renaturation.

COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
COL DE LA SCHLUCHT : LES SENTIERS DES ROCHERS (R 350) 22,9 km - D+ 783 m - 7 h - 5/6
On arrive au sommet en une douzaine de minutes : ici, il y a toujours du monde, d’autant qu’on y accède en voiture.
On arrive au sommet en une douzaine de minutes : ici, il y a toujours du monde, d’autant qu’on y accède en voiture.

On arrive au sommet en une douzaine de minutes : ici, il y a toujours du monde, d’autant qu’on y accède en voiture.

La suite de notre itinéraire emprunte le GR 5 et son « rectangle rouge » : c’est une courte descente pierreuse jusqu’au col du Schaeferthal.

La suite de notre itinéraire emprunte le GR 5 et son « rectangle rouge » : c’est une courte descente pierreuse jusqu’au col du Schaeferthal.

Dans cette descente, on verra le lac de Schiessrothried, plus vert que vert, et une fontaine, à sec.
Dans cette descente, on verra le lac de Schiessrothried, plus vert que vert, et une fontaine, à sec.

Dans cette descente, on verra le lac de Schiessrothried, plus vert que vert, et une fontaine, à sec.

La fin de la descente du GR 5, et en contrebas l’ancienne ferme du Schaeferthal.
La fin de la descente du GR 5, et en contrebas l’ancienne ferme du Schaeferthal.

La fin de la descente du GR 5, et en contrebas l’ancienne ferme du Schaeferthal.

Nous prenons sur la gauche le Sentier des Couloirs, balisé avec le « rectangle rouge-blanc-rouge », direction col du Falimont, et une montée agréable nous y attend.

Couchés par les vents dominants d’ouest, les arbustes ont bien du mal à grandir ; de l’autre côté des rochers de la Martinswand, la ferme-auberge des Trois Fours, sur son plateau.
Couchés par les vents dominants d’ouest, les arbustes ont bien du mal à grandir ; de l’autre côté des rochers de la Martinswand, la ferme-auberge des Trois Fours, sur son plateau.

Couchés par les vents dominants d’ouest, les arbustes ont bien du mal à grandir ; de l’autre côté des rochers de la Martinswand, la ferme-auberge des Trois Fours, sur son plateau.

Le Sentier des Couloirs est un endroit classique pour les chamois, mais il y a quand même trop de monde aujourd’hui !

Le Sentier des Couloirs est un endroit classique pour les chamois, mais il y a quand même trop de monde aujourd’hui !

Au col du Falimont (le panneau qui l’annonce est 50 m plus loin), prendre à droite le chemin GR 5, « rectangle rouge », direction La Schlucht. Un peu plus loin, ce GR 5 a été modifié, là-aussi pour des questions de renaturation : il faut d’abord prendre sur la gauche, et ensuite descendre à droite en lisière de forêt, jusqu’à la petite route d’accès aux Trois Fours, qu’on suivra vers la droite. En arrivant sur le plateau, prendre à gauche, en suivant la signalétique du GR 5 qui est parfaite.

Au bord du GR 5, les chèvres des Trois Fours font la joie des photographes.

Au bord du GR 5, les chèvres des Trois Fours font la joie des photographes.

La fin de l’itinéraire est une descente en forêt : attention aux petits rochers et grosses racines sur ce chemin ! En étant attentif, on repèrera peut-être le panneau qui indique un belvédère, sur la droite. Non mentionné sur les cartes, il est petit, mais a la particularité unique d’être sur deux niveaux.

Le niveau inférieur est minuscule ; en haut, c’est un peu plus large, et la vue déroule la vallée de Munster.
Le niveau inférieur est minuscule ; en haut, c’est un peu plus large, et la vue déroule la vallée de Munster.

Le niveau inférieur est minuscule ; en haut, c’est un peu plus large, et la vue déroule la vallée de Munster.

Nous retrouvons le col de la Schlucht, le parking et la voiture après une marche qui a duré exactement 7 heures (A).       

Texte et photos : Pierre Brunner, août 2020 (Courriel personnel brunner.pierala@orange.fr)

(A) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné, marchant à une vitesse moyenne de 3,2 km/h : il se réfère uniquement au temps de marche, sans compter les pauses.

(B) DISTANCE ET DÉNIVELÉ POSITIF : ils sont calculés, sur l’ordinateur et non sur GPS, à partir du site OpenRunner https://www.openrunner.com/

(C) TEMPÉRATURES : elles sont relevées, au départ et à l’arrivée, sur le thermomètre de la voiture.

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 6 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici.

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

COMPATIBILITÉ VTT-VAE : c’est un simple conseil. → La responsabilité de LTD RANDO 68 et/ou celle de son gestionnaire ne sauraient être mises en cause en cas d’accident.  

→ CLUB VOSGIEN DE LA VALLÉE DE MUNSTER : président Gérard HEINRICH, lien avec l’Office de Tourisme sur https://www.vallee-munster.eu/fr/active/balades-et-randonnees/club-vosgien  

WHAT ELSE (quoi d’autre) ? :   

Suivez LTD RANDO 68 sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/pg/LTD-RANDO-68-574240379701356/posts/?ref=page_internal

 Vous retrouverez le nouveau tableau Excel permettant l’accès choisi à tous les circuits de ce blog (jusqu’au R 340) sur le lien http://ltd-rando68.over-blog.com/2020/07/mise-a-jour-du-tableau-excel.html

Vous n’êtes pas encore abonné à ce blog ? ‘‘Do it NOW’’, faites-le MAINTENANT, c’est simple, rapide et gratuit. Dans MENU, cliquez sur ‘‘S’ABONNER’’, et vous recevrez une demande de confirmation. Une fois abonné, un e-mail vous informera de chaque nouvelle parution.