Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS  (R 253)

COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS (R 253)

→ 13,1 km  ~ D+ 430 m  ~ UN PEU DIFFICILE (3/6) ~ *** ~  Non compatible VTT-VAE.

Au sud du col de Bussang, il y a la Tête des Neufs Bois (alt 1 229 m), nous la contournerons, et la Chaume des Neufs Bois, nous la traverserons. Ce circuit sera bouclé en un après-midi, mais on pourra aussi lui consacrer toute une journée. Sans grosse difficulté, il s’adresse quand même à des marcheurs un peu entraînés, non sujets à la peur du vide ou au vertige. La portion du GR 531 que nous suivrons est de toute beauté !  

Avant d’arriver à la Chaume des Neufs Bois, on traverse une tourbière : l’endroit est magique...

Avant d’arriver à la Chaume des Neufs Bois, on traverse une tourbière : l’endroit est magique...

Départ et arrivée : parking de la source de la Moselle, au COL DE BUSSANG (commune de Bussang, 88). Accès par la N 66, vallée de Thann. Environ 100 m après le panneau du col, prendre à droite la petite route qui descend, direction Le Drumont et Source de la Moselle ; le petit parking est 200 m plus loin sur la gauche, juste avant la source de la Moselle.  Temps de marche : 3 h 45mn (A). Distance exacte : 13,1 km (B). Dénivelé positif : 430 m (B). Difficulté particulière : aucune, mais il faudra rester attentif sur certaines portions du GR 531 qui sont un peu sportives. Conseils : chaussures de randonnée basses ou moyennes tiges, et les bâtons pour les seniors ; on emportera selon le cas le casse-croûte ou juste un en-cas, et de la boisson. Ce circuit est déconseillé en hiver, à moins d’être entraîné et bien équipé : l’enneigement peut être conséquent dans le secteur. Date et conditions météo de cette rando : 03/07/2019, temps bien ensoleillé avec un léger vent frais de secteur nord-est, température (C) au départ 23° et à l’arrivée 33°. Participant : moi-même. Niveau de ce circuit : un peu difficile (3/6). Intérêt : très intéressant ***. Compatible VTT et VAE : non.

LA CARTE :

Carte topographique TOP 25 IGN-CV n° 3620 ET (Thann Masevaux).

Carte topographique TOP 25 IGN-CV n° 3620 ET (Thann Masevaux).

Tracé et profil altimétrique OpenRunner.

Tracé et profil altimétrique OpenRunner.

DESCRIPTIF :

Depuis le parking, remonter jusqu’à la N 66 et continuer sur le bord gauche, vers le panneau du col. Même pas 50 m après, à hauteur du panneau directionnel ‘‘Mulhouse’’, on verra de l’autre côté le départ de notre itinéraire. Nous suivrons le « rectangle bleu » qui marque le GR 531, direction Rouge Gazon. La mention ‘‘itinéraire modifié’’ concerne le début, qui a été particulièrement bien réaménagé.

COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS  (R 253)
On appelle cela une main-courante.
On appelle cela une main-courante.

On appelle cela une main-courante.

Ce sentier monte dans la forêt, il est très agréable et sécurisé. On traverse un ancien chemin forestier et le sentier continue en face ; plus loin, on arrive sur un autre ancien chemin déclassé, que nous suivrons un moment. Il est essentiellement horizontal.

Ici, un animal n’a pas laissé grand-chose de l’oiseau qui a fait son casse-croûte ! Ce chemin est plat.
Ici, un animal n’a pas laissé grand-chose de l’oiseau qui a fait son casse-croûte ! Ce chemin est plat.

Ici, un animal n’a pas laissé grand-chose de l’oiseau qui a fait son casse-croûte ! Ce chemin est plat.

COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS  (R 253)
COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS  (R 253)

Retour sur un sentier, avec des passages un peu techniques, et même une petite échelle. Peu après l’échelle et un arbre cassé net, on se retrouve sur un chemin herbeux bien agréable. Une descente nous amène sur un large chemin forestier empierré : prendre à droite, direction Neufs Bois et Rouge Gazon, toujours sur le GR 531, « rectangle bleu ».

COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS  (R 253)

Dans le virage qui suit, nous continuons vers la gauche. La montagne qui nous fait face est la Tête des Neufs Bois (1) ; un sentier de liaison avec le Col des Allemands part sur la droite.

La Tête des Neufs Bois.

La Tête des Neufs Bois.

Un peu plus loin, on verra sur la droite une petite fontaine en bois, façon chariot sur roue, alimentée par un ruisseau qui dévale la roche ; juste après part, sur la gauche, le sentier « triangle bleu » qui descend vers Urbès. Nous arrivons au chalet-refuge St-Hubert, qui appartient à la commune d’Urbès (2).

Le chalet St-Hubert ; sur le versant opposé, la ferme-auberge du Gustiberg d’Urbès.
Le chalet St-Hubert ; sur le versant opposé, la ferme-auberge du Gustiberg d’Urbès.

Le chalet St-Hubert ; sur le versant opposé, la ferme-auberge du Gustiberg d’Urbès.

Le chemin continue, dans un secteur humide : les herbes sont hautes, les digitales ont bonne mine, même en cette période de sécheresse. L’endroit est donc agréable pour les photos, mais les sapins morts (ou gravement malades) n’échappent pas à l’épidémie actuelle.

Dans les rochers, on voit de vrais miracles de la nature !
Dans les rochers, on voit de vrais miracles de la nature !

Dans les rochers, on voit de vrais miracles de la nature !

Tout cet ensemble de sapins est en train de mourir, et ici ce n’est pas la sécheresse qui est en cause…
Tout cet ensemble de sapins est en train de mourir, et ici ce n’est pas la sécheresse qui est en cause…

Tout cet ensemble de sapins est en train de mourir, et ici ce n’est pas la sécheresse qui est en cause…

Une digitale en pleine forme…

Une digitale en pleine forme…

… et voici le secteur humide.

… et voici le secteur humide.

Un peu après un sentier partant à gauche en « disque jaune » vers Urbès, le chemin se termine à une place de retournement pour les engins forestiers. Nous prenons alors, sur la droite, un petit sentier étroit, sur lequel il faudra rester attentif, car la pente est impressionnante. Un promontoire rocheux nous permettra bientôt d’en prendre la juste mesure.

COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS  (R 253)

Ce sentier est varié, plaisant et fort bien entretenu. Un 3ème itinéraire descend à gauche vers Urbès, en « triangle rouge » cette fois, et notre sentier technique se termine : nous sortons de la forêt et arrivons devant une ancienne tourbière, que nous contournons par la droite. Cette tourbière est un espace naturel d'intérêt national, et l’endroit est de toute beauté ! L’étonnement n’est pas terminé, car voici un petit étang : nous sommes à la Chaume des Neufs Bois (3).

L’ancienne tourbière et le premier étang des Neufs Bois.
L’ancienne tourbière et le premier étang des Neufs Bois.

L’ancienne tourbière et le premier étang des Neufs Bois.

Notre itinéraire débouche sur un chemin, alt 1 043 m. La signalétique est complète mais un peu ambigüe dans l’orientation des panneaux : nous prenons le 1er chemin qui monte sur la droite, il est en « disque jaune », et on verra aussi le « rectangle blanc et rouge » du GR 5F. Nous arrivons à l’ancienne marcairie, en ruines. Mais il y a de bonnes nouvelles : la chaume est pâturée, les vaches sont partout, et des sources coulent généreusement dans tout ce secteur. Il y a d’ailleurs trois étangs successifs.

Les vaches près du 2è étang, et l’ancienne ferme-marcairie.
Les vaches près du 2è étang, et l’ancienne ferme-marcairie.

Les vaches près du 2è étang, et l’ancienne ferme-marcairie.

La chaume des Neufs Bois est très fleurie.
La chaume des Neufs Bois est très fleurie.

La chaume des Neufs Bois est très fleurie.

Nous entrons dans la forêt, et on verra alors le panneau complet qu’on aurait aimé trouver au départ de cet itinéraire. Sur ce ‘‘chemin des Crêtes’’, qui est quasi horizontal, le balisage est ‘‘vosgien’’, avec des flèches noires et bleues, en plus du GR 5 blanc et rouge.

COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS  (R 253)
COL DE BUSSANG : LA CHAUME DES NEUFS BOIS  (R 253)
Cet arbre a eu la bonne idée de ne pas barrer le chemin dans sa chute…
Cet arbre a eu la bonne idée de ne pas barrer le chemin dans sa chute…

Cet arbre a eu la bonne idée de ne pas barrer le chemin dans sa chute…

Une dizaine de minutes après, on quitte ce chemin pour prendre celui qui monte à droite, direction Col de Bussang, chalet de l’Union et Kiosque du Sotré. Nous suivons un « rectangle rouge-blanc-rouge ». La montée, qui semble raide, ne durera pas plus d’une minute ; après, c’est plat, et très vite c’est de la descente ! Nous arrivons au Kiosque (4).

Le chemin à ne pas manquer !

Le chemin à ne pas manquer !

Le fameux kiosque du Sotré : c’est marqué dessus !

Le fameux kiosque du Sotré : c’est marqué dessus !

Il n’y a plus que de la descente, les bâtons peuvent être repliés et fixés sur le sac à dos, et nous suivrons encore un peu le « rectangle rouge-blanc-rouge ». Elle est rapide cette descente, d’abord en zigzags, puis toute droite, et on arrive sur un chemin herbeux : nous allons à droite, direction Col des Allemands, et suivrons maintenant la marque de repérage « rectangle bleu-blanc-bleu », jusqu’au col de Bussang, et il n’y aura plus que du large chemin.

Notre direction, avec le nouveau balisage.

Notre direction, avec le nouveau balisage.

Cet arbre n’en a plus pour très longtemps avant la chute : la base du tronc est en bien mauvais état !
Cet arbre n’en a plus pour très longtemps avant la chute : la base du tronc est en bien mauvais état !

Cet arbre n’en a plus pour très longtemps avant la chute : la base du tronc est en bien mauvais état !

Le Col des Allemands (5) est atteint en quelques minutes : le panneau, minuscule, est au départ du sentier « triangle rouge » partant vers la droite, et que nous avions vu un peu avant le chalet St-Hubert. Pour nous, c’est le large chemin qui tourne légèrement vers la gauche, et nous passons près du chalet de l’Union, commune de Bussang.

Le Chalet de l’Union : il semble prudent de ne pas trop utiliser le vieux poêle !
Le Chalet de l’Union : il semble prudent de ne pas trop utiliser le vieux poêle !

Le Chalet de l’Union : il semble prudent de ne pas trop utiliser le vieux poêle !

Notre chemin Colin s’élargit pour le passage des engins forestiers ; un autre chemin nous rejoint, venant du chalet Séchenat (6), et le col de Bussang n’est plus qu’à 1 km. Peu après, nous éviterons les deux lacets ennuyeux du chemin empierré en prenant le chemin herbeux descendant sur la gauche : comme aucun des deux itinéraires n’est fléché, on peut choisir indistinctement.

Nous arrivons au bord de la RN 66, que nous traverserons de suite, et longerons prudemment en remontant vers la droite, jusqu’à la petite route menant à la source de la Moselle et au parking. Cette superbe randonnée a duré 3 h 45 mn (A).

Avant de repartir, une visite rituelle à la source de la Moselle s’impose, d’autant que l’endroit est plutôt bien aménagé.

Se rafraîchir les orteils dans l’eau de la source de la Moselle, on peut le dire : c’est le pied !

Se rafraîchir les orteils dans l’eau de la source de la Moselle, on peut le dire : c’est le pied !

Textes et photos : Pierre Brunner, juillet 2019.

→ AVEC OPENRUNNER : L’accès direct à ce parcours est ici, et il est téléchargeable sur GPS : https://www.openrunner.com/r/10182815

(A) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné, marchant à une vitesse un peu soutenue (3,5 km/h) ; il inclut les arrêts photos, mais pas les pauses.

(B) DISTANCE EXACTE ET DÉNIVELÉ POSITIF : ils sont calculés à partir du site OpenRunner https://www.openrunner.com/

(C) TEMPÉRATURES : elles sont relevées, au départ et à l’arrivée, sur le thermomètre de la voiture.

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 6 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici…

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

COMPATIBILITÉ VTT-VAE : c’est un simple conseil…

NOTES :

  1. Voir sur Wikipédia avec le lien https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%AAte_des_Neufs-Bois
  2. L’ancien chalet avait été entièrement détruit par le feu (mai 2017), et une personne avait péri dans l’incendie. La commune d’Urbès avait décidé la reconstruction du chalet, ce qui fut fait l’année d’après (août 2018).
  3. ‘‘Les pentes les plus faibles du massif des Neufs-Bois ont été défrichées, à l'instar des autres sommets vosgiens, depuis plusieurs siècles pour les besoins de l'agriculture à travers l'activité pastorale. La ferme de la chaume des Neufs-Bois, à l'abandon, était une grosse marcairie typique entourée de son troupeau de vaches de race vosgienne’’. (Source : Wikipédia). Le nom de Neufs Bois (ou Neufs-Bois) n’est expliqué nulle part, on peut juste imaginer qu’il y eut là autrefois de nouvelles plantations d’arbres.
  4. Voici un brin d’histoire, ou plutôt de légende ! La contrée des Vosges est réputée pour être le pays du Sotré, petit lutin aux oreilles en pointes et aux pieds fourchus qui passe son temps à dormir, manger et chanter des mélodies incompréhensibles à l'oreille humaine. Certains Vosgiens prétendent qu'il naît tel un champignon par l'opération des rayons de lune sur l'humus. Sa légendaire gourmandise a fait des ravages dans les fermes et demeures vosgiennes ; le Sotré a aussi horreur qu’on parle de ses oreilles et de ses pieds, et il n’hésite pas à jeter un mauvais sort si jamais… Ne pas confondre le Kiosque du Sotré avec Le Refuge du Sotré, auberge de montagne à Xonrupt-Longemer.
  5. Entre 1871 et 1945, le col de Bussang était frontière d’État entre la France et l’Empire allemand, ou le 3ème Reich pendant la Seconde Guerre mondiale. La Tête des Allemands (alt 1014 m) et le Col des Allemands rappellent cette période.
  6. Ce chalet appartient au Club Vosgien, section Bussang St-Maurice. Le Séchenat est une petite rivière (2,8 km de long) qui prend sa source à une altitude d'environ 1100 m, au pied de la Grande Tête. Elle coule face au chalet de même nom,  et se jette dans la Moselle, un peu en contrebas de sa source. (Source : Wikipédia) Un sèchat ou chèchat est un petit sac, en patois lorrain.

LES POINTS FORTS DE CE PARCOURS :

  • L’itinéraire du GR 531 est de toute beauté, varié, parfaitement entretenu.
  • Le nouvel abri St-Hubert est superbement construit et entretenu.
  • La Chaume des Neufs Bois et sa tourbière sont un endroit magique !
  • Le Kiosque du Sotré est toujours aussi mignon, et c’est du bel ouvrage !
  • La signalétique est très bien faite dans tout le secteur : merci aux bénévoles des sections de Saint-Amarin (site : https://www.club-vosgien-saint-amarin.fr/ ).  et Bussang/St-Maurice du Club Vosgien.

Retrouvez-nous sur la page Facebook « LTD RANDO 68 » à l’adresse https://www.facebook.com/LTD-RANDO-68-574240379701356/?modal=admin_todo_tour : vous pourrez facilement liker et commenter les parutions !

Vous n’êtes pas encore abonné à ce blog ? ‘‘Do it NOW’’, faites-le MAINTENANT, c’est simple, rapide et gratuit. Dans MENU, cliquez sur ‘‘S’ABONNER’’, et vous recevrez une demande de confirmation. Une fois abonné, un e-mail vous informera de chaque nouvelle parution.