Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON (R 251)

→ 6,2 km  ~ D+ 233 m  ~ FACILE (2/6) ~ *** ~ Non compatible VTT-VAE.

Voici un nouveau circuit proposé par les Offices de Tourisme de Thann et de Cernay, en collaboration avec les sections du Club Vosgien de ces deux villes : au départ de Steinbach, juste à côté de Cernay, il est intitulé : ‘‘Balade : découverte du vallon de Steinbach’’. Facile, donc familiale, cette promenade circulaire se repère avec le balisage « anneau bleu ».  

Depuis la plateforme du rocher Hirnelestein, on jouit d’un beau panorama sur la plaine, ici vers le sud-est ; ce jour-là, la brume empêchait de voir plus loin.

Depuis la plateforme du rocher Hirnelestein, on jouit d’un beau panorama sur la plaine, ici vers le sud-est ; ce jour-là, la brume empêchait de voir plus loin.

Départ et arrivée : parking près du Centre de Première Intervention des sapeurs-pompiers et de l’Atelier Communal, à STEINBACH. Accès uniquement depuis Cernay : à la Porte de Thann, prendre la D 35, direction Thann et Vieux-Thann ; 500 m après (calvaire), continuer à droite la D 35 II, direction Steinbach. Dans le village, après la mairie-école, prendre la 1ère à gauche, rue de l’Église (en sens-unique), et en arrivant en face de l’église continuer à droite (rue du 152ème RI). Le parking est à gauche, après le bâtiment des pompiers. Pour repartir, on prendra la rue des Fleurs (elle aussi en sens-unique), juste avant celle de l’Église. Temps de marche : 2 h 05mn (A). Distance exacte : 6,2 km (B). Dénivelé positif : 233 m (B). Difficulté particulière : aucune. Conseils : chaussures basses de randonnée, ou des baskets en bon état, et les bâtons pour les seniors ; on emportera juste un en-cas et de la boisson. Date et conditions météo de cette rando : 27/06/2019, temps très ensoleillé et chaud ; pas de vent ; températures (C) au départ 23° et à l’arrivée 31°. Participant : moi-même. Niveau de ce circuit : facile (2/6). Intérêt : très intéressant ***. Compatible VTT et VAE : non.

LA CARTE :

Carte topographique TOP 25 IGN-CV n° 3620 ET (Thann Masevaux), et LTD RANDO 68 pour les mises à jour et rajouts.

Carte topographique TOP 25 IGN-CV n° 3620 ET (Thann Masevaux), et LTD RANDO 68 pour les mises à jour et rajouts.

La mairie-école et l’église de Steinbach.
La mairie-école et l’église de Steinbach.

La mairie-école et l’église de Steinbach.

À l’entrée du parking, tous les éléments de notre balade sont affichés : le plan du circuit est particulièrement soigné et efficace !

À l’entrée du parking, tous les éléments de notre balade sont affichés : le plan du circuit est particulièrement soigné et efficace !

DESCRIPTIF :

Au bout du parking, à gauche des jeux pour enfants, on prend le petit chemin caillouteux qui monte légèrement. Le balisage « anneau bleu » apparaît sur un dispositif d’éclairage.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)

Une allée goudronnée suit, et nous passons entre le plateau sportif à droite et le foyer communal à gauche ; après le parking clôturé, on longe un immeuble, avec un crochet à gauche et un autre à droite, le fléchage est parfait. Après, c’est tout droit sur le chemin ‘‘Gesetzweg’’, qui monte légèrement. On verra à notre droite de nouvelles parcelles de vignes (exposition idéale plein sud), et le verger pédagogique de la commune à gauche.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)

Une partie plate nous amène à l’oratoire Iffis (1), toujours joliment décoré. De suite après, prendre à droite : la forêt est particulièrement soignée ici, et les arbres sont gigantesques. Après un coin casse-croûte, on arrive à un croisement de chemins : prendre à droite, toujours avec le même fléchage.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)

C’est un chemin qui descend tranquillement, baptisé ‘‘Laubthalweg’’ (le panneau est à l’autre extrémité) ; nous arrivons à un croisement de chemins, et nous prenons celui qui monte à gauche, direction Hirnelestein et col de l’Amselkopf, et c’est précisément le ‘‘Amselkopfweg’’.

Tiens, un contre-jour : ça faisait longtemps !

Tiens, un contre-jour : ça faisait longtemps !

La montée vers le Hirnelestein.
La montée vers le Hirnelestein.

La montée vers le Hirnelestein.

Ce chemin monte, et dans cette montée on verra une double rigole en bois pour l’évacuation de l’eau de ruissellement. Après un large virage, on le quitte pour celui qui part sur la gauche, et 10 m après il faut prendre à droite, et nous verrons un « anneau bleu » à ce moment. Bien suivre le balisage, et nous arrivons au pied du rocher Hirnelestein (2), plutôt impressionnant. Nous verrons le départ des différentes voies d’escalade, et suivrons notre balisage.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
Le départ d’une des voies.

Le départ d’une des voies.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
En principe, ces rochers devraient tenir encore quelques siècles.

En principe, ces rochers devraient tenir encore quelques siècles.

Un sentier nous permet de monter, en quelques lacets et marches en bois, jusqu’en-haut, ou presque. Le rocher a servi de poste d’observation pour les soldats français, durant les deux Guerres Mondiales, et on verra l’accès au poste. Un escalier en fer permet de se hisser jusqu’en-haut…

L’entrée du l’ancien poste d’observation.

L’entrée du l’ancien poste d’observation.

L’escalier en fer, et l’avertissement de rigueur.
L’escalier en fer, et l’avertissement de rigueur.

L’escalier en fer, et l’avertissement de rigueur.

La vue depuis la plate-forme, ici vers l’Est.

La vue depuis la plate-forme, ici vers l’Est.

On retrouvera la suite de l’itinéraire, en face de l’arrivée au Hirnelestein : on part à gauche, on verra deux tables (dont une toute neuve) pour prendre autant du repos que le casse-croûte. On rejoint un chemin : prendre à droite, et 50 m après à gauche. Nous suivons notre même signe de balisage, auquel s’ajoute un « + jaune ». Direction : col de l’Amselkopf.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
Ici, c’est le secteur des digitales : celle-là a presque 2 m de haut, mais elle a soif…

Ici, c’est le secteur des digitales : celle-là a presque 2 m de haut, mais elle a soif…

Ce sapin des Vosges est mort : que se passe-t-il donc par ici, comme partout ailleurs ?

Ce sapin des Vosges est mort : que se passe-t-il donc par ici, comme partout ailleurs ?

Ce chemin monte gentiment, dans une forêt agréable. En une quinzaine de minutes, nous arrivons au col de l’Amselkopf (3), point le plus élevé du circuit. Cet important carrefour de chemins se paye le luxe d’être en deux parties, en plus de son banc. Nous prendrons le 1er chemin qui descend à droite, direction chapelle Ste-Thérèse.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)

RENCONTRE AVEC DEUX FORESTIERS

Au col, je rencontre Francis et Claude, deux bûcherons de la Communauté de Communes, occupés à marquer à la peinture les limites des bans communaux entre Cernay et Steinbach. ‘‘Le trait blanc marque toujours la limite, m’explique Claude, et le trait de couleur est propre à chaque commune. Pour Cernay c’est le jaune, et pour Steinbach le bleu’’. Francis est inquiet, et me parle des sapins : ‘‘Les gens ne font pas attention, mais nos sapins des Vosges sont tous en train de mourir. Cela a commencé il y a 4 ou 5 ans, dans tous les secteurs’’. En causes : un insecte, le scolyte (4), mais aussi le réchauffement climatique et la pollution de l’air. ‘‘Dans 20 ans au maximum, il n’y aura plus aucun sapin dans les Vosges’’, assure-t-il !

Francis au pinceau : ‘‘Nos sapins sont en train de mourir’’.

Francis au pinceau : ‘‘Nos sapins sont en train de mourir’’.

Il a hélas raison, Francis !

Il a hélas raison, Francis !

Retour sur notre chemin, qui descend. Environ 500 m après, on le quitte pour prendre un adorable sentier partant sur la droite, le balisage est parfait. Très rapidement, nous arrivons à la chapelle Ste-Thérèse, dont  l’histoire est racontée sur un panneau très complet, à l’intérieur (5). À l’arrière de la chapelle, on ne manquera pas l’entrée (refermée) d’une ancienne galerie de mine : nous entrons en effet dans un important secteur minier.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)

Le sentier continue à descendre, et on arrive à la clairière du Silberthal. Si on a du temps, on pourra lire les panneaux présents sur le site, faire un des circuits de découverte, et selon les jours profiter des animations : visite guidée d’une galerie, jeux pour les enfants, terrains de pétanque, buvette, etc…

Juste avant le kiosque à musique 1975, descendre l’escalier sur la gauche jusqu’à la route d’accès au Silberthal ; 20 m plus bas, prendre à gauche la passerelle en fer qui passe sur le ruisseau Erzenbach.

STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)
STEINBACH : L’ANNEAU BLEU DU VALLON  (R 251)

Nous longeons une zone herbeuse de 400 m de parkings, et passons devant une ancienne carrière (clôture) ; on continue tout droit, pour arriver à un deuxième site minier, beaucoup plus ancien, celui du Donnerloch (mines du Scheltzenbourg). Ici, l’eau ne simplifie pas le travail des passionnés d’histoire minière et archéologique !

Le site de l’ancienne carrière.

Le site de l’ancienne carrière.

Ici, on cherchait le plomb.
Ici, on cherchait le plomb.

Ici, on cherchait le plomb.

Continuer tout droit, même balisage : après une chicane en bois, le sentier monte légèrement, et rejoint un chemin, que nous prenons sur la droite (un « disque rouge » s’est rajouté). Nous arrivons vite aux premières maisons de Steinbach : suivre le cheminement piétonnier jusqu’au Stop (rue du Vieil-Armand). Prendre la Grand-Rue à gauche, et 10 m après la rue du Printemps à droite. Au bout, le Centre de Première Intervention des pompiers annonce le parking : ce circuit a été bouclé en 2 h 05 mn (A).

Notre circuit est reproduit sur un superbe panneau à l’entrée du parking.

Notre circuit est reproduit sur un superbe panneau à l’entrée du parking.

Textes et photos : Pierre Brunner, juin 2019.

→ AVEC OPENRUNNER : L’accès direct à ce parcours est ici, et il est téléchargeable sur GPS : https://www.openrunner.com/r/10157606

(A) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné, marchant à une vitesse tranquille (3,1 km/h) ; il inclut les arrêts photos, mais pas les pauses.

(B) DISTANCE EXACTE ET DÉNIVELÉ POSITIF : ils sont calculés à partir du site OpenRunner https://www.openrunner.com/

(C) TEMPÉRATURES : elles sont relevées, au départ et à l’arrivée, sur le thermomètre de la voiture.

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 6 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici…

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

COMPATIBILITÉ VTT-VAE : c’est un simple conseil…

NOTES :

  1. Oratoire Ifiss (ou de l’Ifiss) : il est connu des anciens du village sous le nom de chapelle de la Krafft (Krafftkapelle), les deux noms Krafft (= fossé) et Ifiss (signification inconnue) étant des noms de lieux-dits dans le vignoble de Steinbach. L’origine de cet oratoire n’est pas connue, bien qu’il soit à la croisée de chemins des pèlerinages vers St-Thiébaut de Thann, et Notre-Dame de Thierenbach. Il y avait aussi tout près d’ici l’ermitage Marie-Madeleine, aujourd’hui disparu. Détruit pendant les combats de 1914, l’oratoire a été reconstruit en 1927, grâce au Club Vosgien de Cernay ; il est toujours entretenu par une même famille de Steinbach. (Source : communauté de paroisses du pays de Cernay).
  2. Rocher du Hirnelestein (Hirn = cerveau, ou cervelle [familier], Hirnele = petite cervelle ! Stein = pierre, rocher. Hirnelestein = rocher de la petite cervelle) : on trouvera sur le site de la commune de Steinbach (http://www.steinbach68.org/page80.htm ) quelques précieux renseignements sur cet endroit, auxquels il faut rajouter que le café de la famille Muller, qui s’appelait ‘‘Wirstschaft zum Hirnelestein Muller’’, était également très prisé des Mulhousiens ! Ceux-ci venaient en train jusqu’à Cernay, rejoignaient Steinbach à pied, et montaient de la même façon jusqu’au rocher, officiellement pour l’air pur : et chaque dimanche, le miracle du fameux ‘’Steinbacher Rota’’ (le vin rouge de Steinbach) se reproduisait ! Mais cette auberge, construite en planches, a complètement disparu pendant la tourmente de 1914-1918. Par ailleurs, de très intéressantes données géologiques sont sur le site http://www.lithotheque.site.ac-strasbourg.fr/pres-de-chez-vous/sud_alsace/steinbach-silbertal/steinbach-silberthal-fiche-professeur  ; et on trouvera les différentes voies d’escalade du rocher, réalisées en 2002, sur le site http://serge.haffner.pagesperso-orange.fr/steinbach.htm .
  3. Amselkopf : traduction : tête (ou sommet) du merle.
  4. Merci Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Scolytinae
  5. On pourra aussi découvrir cette histoire sur le site http://www.steinbach68.org/therese.htm On y lira entre autres ‘‘La véritable histoire’’, écrite et publiée dans les DNA du 29/09/2011 par votre serviteur.

LES POINTS FORTS DE CE PARCOURS :

  • C’est une balade facile, courte et accessible à tout le monde.
  • Le circuit permet de faire tout le tour du vallon.
  • La signalétique est superbement bien faite et très efficace : bravo et merci aux bénévoles de la section de Cernay du Club Vosgien (site : https://www.clubvosgiencernay.fr/ ).

Les 25 FICHES RANDO EN PAYS DE THANN-CERNAY sont en vente dans les Offices de Tourisme, bureau de Thann (7 rue de la Première Armée, tél 03 89 37 96 20) et de Cernay (1 rue Latouche, tél 03 89 75 50 35). On peut acheter une ou plusieurs fiches, toutes même, après les avoir consultées tranquillement. Prix : 0,70 €/pièce.

Retrouvez-nous sur la page Facebook « LTD RANDO 68 » à l’adresse https://www.facebook.com/LTD-RANDO-68-574240379701356/?modal=admin_todo_tour : vous pourrez facilement liker et commenter les parutions !

Vous n’êtes pas encore abonné à ce blog ? ‘‘Do it NOW’’, faites-le MAINTENANT, c’est simple, rapide et gratuit. Dans MENU, cliquez sur ‘‘S’ABONNER’’, et vous recevrez une demande de confirmation. Une fois abonné, un e-mail vous informera de chaque nouvelle parution.