Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)

→ 16,9 km  ~ D+ 32 m  ~ ASSEZ FACILE (2/6) ~ *** ~ Compatible VTT-VAE.

Voici encore un circuit plat ! À la portée de tous les âges et de toutes les jambes, il peut, comme le précédent, se faire de différentes façons : comme une promenade, certes un peu longue, mais qui ne présente aucune difficulté ; comme une marche sportive, voire nordique, à bonne allure donc ; de manière encore plus rapide, en footing ou à vélo ! Dans sa version balade, l’après-midi devrait suffire largement, à condition de ne pas partir trop tard. Cet itinéraire a, lui aussi, la particularité de ne pas utiliser le marquage du Club Vosgien, sauf dans la toute dernière partie du retour.  

Le joli ruisseau du Quatelbach, ici entre Battenheim et Ensisheim, dans le secteur du Ratfeld (km 14 du circuit).

Le joli ruisseau du Quatelbach, ici entre Battenheim et Ensisheim, dans le secteur du Ratfeld (km 14 du circuit).

Départ et arrivée : parking près de la gendarmerie à ENSISHEIM (1). Chacun rejoindra facilement Ensisheim, ville située au centre du département, à 12 km au nord de Mulhouse et à 25 km au sud de Colmar. La gendarmerie est à la sortie nord d’Ensisheim (suivre ‘‘Autres directions’’), mais son parking est réservé ; on pourra se garer un peu avant, en venant du centre-ville, soit rue du Mal de Lattre de Tassigny (petit parking de co-voiturage), soit encore un peu avant rue du Gal de Gaulle (vers école maternelle St-Martin), devant le terrain de jeux. Temps de marche : 3 h 45 mn. (A). Distance exacte : 16,9 km (B). Dénivelé positif : 32 m (B). Difficulté particulière : aucune. Conseils : chaussures de randonnée basses tiges ou chaussures de sport en bon état (et les bâtons pour la marche rapide) ; on emportera juste des barres de céréales, fruits et boisson. Date et conditions météo de cette rando : 06/04/2019, temps partagé entre brume et soleil, températures (C) au départ 14° et à l’arrivée 18°, vent modéré de secteur nord-est. Participant : moi-même. Niveau de ce circuit : assez facile (2/6). Intérêt : très intéressant ***. Compatible VTT et VAE : oui, à 100% !

LES CARTES :

Carte de randonnée IGN – CV TOP 25 n° 3720 ET (Mulhouse) : A) Partie Ouest et Centre.

Carte de randonnée IGN – CV TOP 25 n° 3720 ET (Mulhouse) : A) Partie Ouest et Centre.

B) Partie Est.

B) Partie Est.

Tracé et profil altimétrique OpenRunner.

Tracé et profil altimétrique OpenRunner.

Au départ d’Ensisheim, nous marchons plein Est !

Au départ d’Ensisheim, nous marchons plein Est !

DESCRIPTIF :

Du parking, aller jusqu’au rond-point entre l’accès à l’autoroute A 35 et la D 201. Traverser et prendre vers la droite cette route départementale, direction Battenheim : nous marcherons côté gauche, sur la piste cyclable, pendant une centaine de mètres seulement. La 1ère rue à gauche est pour nous (chemin privé, sens interdit et vitesse limitée à 30) : on arrive vite à un croisement, avec plusieurs silos à céréales à gauche, et un ancien banc à droite. Nous continuons tout droit.

Les silos à céréales, et le pic pour en mesurer le degré d’humidité.
Les silos à céréales, et le pic pour en mesurer le degré d’humidité.

Les silos à céréales, et le pic pour en mesurer le degré d’humidité.

Le hameau à notre droite est celui des Octrois (2). Nous passons près d’un poste de transformation électrique, et juste après on verra plusieurs petites stations de pompage dans la nappe phréatique, et un silo à maïs, bizarrement plein : les épis ont passé l’hiver ici, et les oiseaux ne semblent guère intéressés…

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
Un brin de poésie, dans cet univers composé de haute-tension électrique et de maïsiculture intensive.

Un brin de poésie, dans cet univers composé de haute-tension électrique et de maïsiculture intensive.

Au bout, prendre à droite ; nous traversons bientôt la D 47, et on continue en face, jusqu’au canal des Saumures (3) ; prendre alors le chemin à gauche, et l’autoroute A 35 est toute proche. Il va falloir la traverser, mais tout est prévu !

Le Canal des Saumures, encore appelé Saumoduc !

Le Canal des Saumures, encore appelé Saumoduc !

Juste avant d’arriver à l’autoroute, quitter le chemin et traverser le canal grâce à une petite passerelle ; prendre ensuite le chemin à droite, et on verra le passage sous l’A 35 (hauteur limitée à 1m80). De l’autre côté, on remonte sur un large chemin agricole, que nous prenons vers la droite : nous le suivrons jusqu’à l’ancien canal du Rhône au Rhin.

Notre passage sous l’A 35 ; le Canal des Saumures passe aussi dessous, de même qu’une grosse conduite un peu mystérieuse…
Notre passage sous l’A 35 ; le Canal des Saumures passe aussi dessous, de même qu’une grosse conduite un peu mystérieuse…

Notre passage sous l’A 35 ; le Canal des Saumures passe aussi dessous, de même qu’une grosse conduite un peu mystérieuse…

Détail du passage sous l’A 35.

Détail du passage sous l’A 35.

Voici un captage d’eau rudimentaire, mais néanmoins complet.

Voici un captage d’eau rudimentaire, mais néanmoins complet.

L’autoroute est bruyante, mais on s’en écarte rapidement : léger virage à gauche, et ensuite c’est tout droit pendant presque 4 km ! Nous entrons bientôt dans la forêt domaniale de la Hardt Nord : le passage est heureusement autorisé aux marcheurs et cyclistes. Visite en photos :

Juste avant la forêt, les miradors de chasse sont nombreux !
Juste avant la forêt, les miradors de chasse sont nombreux !

Juste avant la forêt, les miradors de chasse sont nombreux !

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
Aucune épitaphe pour cette ancienne borne en granit, qui n’était même pas limite communale.
Aucune épitaphe pour cette ancienne borne en granit, qui n’était même pas limite communale.

Aucune épitaphe pour cette ancienne borne en granit, qui n’était même pas limite communale.

Après un croisement de chemins, marqué par une table et ses bancs (la seule possibilité de casser la croûte est ici), une très légère montée nous amène jusqu’au pont sur l’ancien Canal du Rhône au Rhin (4). Il est difficile d’imaginer que des péniches aient pu circuler sur ce canal, et pourtant…

Deux photos pour l’ancien Canal du Rhône au Rhin, des deux côtés du pont ; sur la gauche, la partie élargie devait permettre le croisement des péniches.
Deux photos pour l’ancien Canal du Rhône au Rhin, des deux côtés du pont ; sur la gauche, la partie élargie devait permettre le croisement des péniches.

Deux photos pour l’ancien Canal du Rhône au Rhin, des deux côtés du pont ; sur la gauche, la partie élargie devait permettre le croisement des péniches.

Juste avant le pont, une barrière (ouverte) porte un petit panneau de ‘‘Zone dangereuse pendant les tirs’’ : nous reverrons un panneau similaire plus loin. Avant le pont et la barrière, prendre le chemin qui part sur la droite. C’est un chemin forestier : le bois n’est pas d’excellente qualité ici, à part quelques jolis pins.

Un petit tas de troncs, et un arbre cassé en travers du chemin.
Un petit tas de troncs, et un arbre cassé en travers du chemin.

Un petit tas de troncs, et un arbre cassé en travers du chemin.

Les sangliers s’en donnent à cœur-joie ici ; un panneau rappelle l’époque du champ de tir militaire (5), qui empoisonnait la vie dans cette partie de la Hardt.
Les sangliers s’en donnent à cœur-joie ici ; un panneau rappelle l’époque du champ de tir militaire (5), qui empoisonnait la vie dans cette partie de la Hardt.

Les sangliers s’en donnent à cœur-joie ici ; un panneau rappelle l’époque du champ de tir militaire (5), qui empoisonnait la vie dans cette partie de la Hardt.

On sort de la forêt, après une barrière fermée et entourée de grillage, qui obligera piétons et cyclistes à se baisser un peu. Prendre vers la gauche, et de suite après à droite : nous récupérons alors un voie rurale macadamisée (vitesse limitée, priorité aux véhicules agricoles). Surprise : en forêt, j’avais photographié un ancien mirador cassé (de vieillesse, si on peut dire), et voici maintenant une nouvelle variété de mirador, monté sur remorque : du jamais vu !

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
Voici une PSI, Protection du Système d’Irrigation, à base de pneus.

Voici une PSI, Protection du Système d’Irrigation, à base de pneus.

Ici, la terre agricole est uniquement consacrée à la monoculture hyper-intensive du maïs : on gratterait pendant des heures sans trouver le moindre lombric, c’est dire si le sol est ‘‘mort de chez mort’’… Nous passons sous l’autoroute sans aucun problème, mais avec deux surprises.

Les tags sous le pont ne précisent pas si les malfrats sont les sangliers ou les fabricants d’eau de vie ; de l’autre côté, une élégante remorque à WC semble nous attendre…
Les tags sous le pont ne précisent pas si les malfrats sont les sangliers ou les fabricants d’eau de vie ; de l’autre côté, une élégante remorque à WC semble nous attendre…

Les tags sous le pont ne précisent pas si les malfrats sont les sangliers ou les fabricants d’eau de vie ; de l’autre côté, une élégante remorque à WC semble nous attendre…

Le village de Battenheim n’est pas loin, mais nous n’irons pas. Au bout, après un séchoir à maïs vide, prendre le chemin goudronné qui part vers la droite : les installations d’irrigation sont partout.

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)

Au croisement suivant, après une petite station de pompage, nous verrons à droite un séchoir à maïs vide, et plus loin l’aire de repos et de service de Battenheim sur l’A35. Nous prenons alors à gauche, avec une succession de 3 séchoirs, tous inutilisés. Nous traversons la D 201 et continuons en face ; peu après, prendre la voie à droite (merci à l’association foncière !), juste avant d’arriver à l’accès privé au Moulin d’Adolsheim (6).

Colzas en fleurs, vieux séchoirs depuis longtemps vides, et le Moulin d’Adolsheim droit devant ; voici ensuite notre nouveau chemin.
Colzas en fleurs, vieux séchoirs depuis longtemps vides, et le Moulin d’Adolsheim droit devant ; voici ensuite notre nouveau chemin.

Colzas en fleurs, vieux séchoirs depuis longtemps vides, et le Moulin d’Adolsheim droit devant ; voici ensuite notre nouveau chemin.

Le Moulin d’Adolsheim, et encore un système d’irrigation du maïs.
Le Moulin d’Adolsheim, et encore un système d’irrigation du maïs.

Le Moulin d’Adolsheim, et encore un système d’irrigation du maïs.

Au bout, après un léger virage vers la droite et au panneau ‘‘Cédez le passage’’, prendre à gauche, nous sans avoir admiré une autre machine d’arrosage, dont le compresseur est autoporté : comme elle étend ses bras jusqu’à l’autoroute, je calcule la longueur du système d’après la carte : 375 m ! Nous sommes maintenant sur une piste cyclable.

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)

Nous arrivons à une ferme et traversons le ruisseau du Quatelbach (7), qui faisait à l’origine tourner le moulin d’Adolsheim. L’endroit est plus qu’agréable : plusieurs canaux d’irrigation en partent, et on trouvera là une placette de repos. À peine 50 m plus loin, nous quittons la route pour prendre, sur la droite, une petite passerelle en bois : nous sommes sur le ‘‘sentier de l’Ill’’, repéré par un « losange bleu », et qui va nous ramener à Ensisheim.

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)

Le chemin, d’abord herbeux, devient de terre : les quelques champs sont complétés par des prairies, et les arbres fruitiers sont partout. Ce secteur très agréable porte le doux nom des ‘‘Vergers de Belle-Île’’ (8) !

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
Les anciens systèmes d’irrigation des prés et vergers de Belle-Île : l’eau venait du Quatelbach.

Les anciens systèmes d’irrigation des prés et vergers de Belle-Île : l’eau venait du Quatelbach.

Au bout, prendre à gauche ; aux premières maisons d’Ensisheim, nous continuons à droite (zone 30) : nous sommes sur le Chemin des Vergers. À notre droite se trouve le cimetière communal d’Ensisheim et sa chapelle St-Martin (9). Au Stop, nous continuons tout droit (limite de tonnage 3,5 t) et passons sur le ruisseau du Quatelbach : un pêcheur un rien figé attend que ça morde…

ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)
ENSISHEIM : ENTRE PLAINE ET FORÊT (R 231)

Au Cédez le Passage, continuer tout droit (légèrement à gauche), et au rond-point suivant c’est à droite. Nous avons évité le centre-ville et retrouvons bientôt la voiture, après une marche dynamique de 3 h 45 mn (A).           

Textes et photos : Pierre Brunner, avril 2019.

AVEC OPENRUNNER :

L’accès direct à ce parcours est ici, en version TOP 25, et il est téléchargeable sur GPS :  

https://www.openrunner.com/r/9781773

→ Si ce lien ne fonctionne pas de suite : saisissez le lien (en clique gauche), puis en clique droit allez sur ‘‘Accéder à …’’, et là ça marche !

(A) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné, marchant à une vitesse soutenue (4,5 km/h) ; il inclut les arrêts photos, mais pas les pauses.

(B) DISTANCE EXACTE ET DÉNIVELÉ POSITIF : ils sont calculés à partir de l’excellent site OpenRunner https://www.openrunner.com/

(C) TEMPÉRATURES : elles sont relevées, au départ et à l’arrivée, sur le thermomètre de la voiture.

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 6 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici…

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

COMPATIBILITÉ VTT-VAE : ce simple conseil est la nouveauté de l’année 2019.

NOTES :

  1. Site Internet de la commune d’Ensisheim : http://ensisheim.net/ Sur Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ensisheim
  2. « Un habitat néolithique datant de -7000 avant J-C et un habitat Carolingien sont attestés par des fouilles archéologiques sur le lieu-dit les Octrois ». (Source : Ville d’Ensisheim)
  3. Voir le lien http://www.mdpa.fr/le-saumoduc-pour-rejeter-dans-le-rhin.html  
  4. Wikipédia consacre un long article sur ce canal : voir le lien https://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_du_Rh%C3%B4ne_au_Rhin
  5. Il ne s’agit pas ici du terrain de tir que les Allemands installèrent à Rixheim-Île Napoléon dès 1871, mais bien d’un terrain français, vraisemblablement utilisé par les soldats-aviateurs de Meyenheim : aucun renseignement ne semble disponible sur Internet.
  6. On trouvera quelques renseignements sur ce moulin, situé sur le ban de la commune d’Ensisheim, avec le lien http://patrimoine-de-france.com/haut-rhin/ensisheim/moulin-a-farine-ferme-47.php et aussi sur http://entreprises.lefigaro.fr/scea-domaine-du-moulin-d-adolsheim-68/entreprise-432920742  « À l’origine Adolsheim était un village. Situé entre Battenheim et Ensisheim, celui-ci a disparu en 1375. On y trouve à présent la ferme et le moulin d’Adolsheim. » (Précisions sur le blog Velomaxou, lien https://velomaxou.com/2016/03/16/nos-villages-disparus/?fbclid=IwAR0h5Zfeb-hQ_0VurAMDaG9rotJoKklF75ffqvy8Nrtx9c3x4fOMwXg7OWk )
  7. Wikipédia consacre un petit article à ce ruisseau artificiel, long de 36 km : https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatelbach. On lira aussi un texte intéressant sur le lien http://cdn1_3.reseaudesvilles.fr/cities/190/documents/cmy3qmkprav8oc.pdf
  8. On lira sur le blog ‘‘Velomaxou’’ de l’ami Max Tissot quelques précisions intéressantes sur ces prés et vergers, avec le lien https://velomaxou.com/2016/11/06/relax-max/?fbclid=IwAR0zrcH3dH79KmdRICApEANTAC0yK795-4wH75cjg-UhAyKJQo5iRkX6sbM
  9. Lien de la commune : http://ensisheim.net/vivre-a-ensisheim/cimetiere/ Pour la chapelle, voir le blog ‘‘Alsace O Cœur’’ d’Isabelle H. http://alsaceocoeur.over-blog.com/2018/02/chapelle-saint-martin-ensisheim.html    

 

COMMENT, vous n’êtes pas encore abonné à ce blog ? Faites-le MAINTENANT, c’est simple, rapide et gratuit. Dans MENU, cliquez sur ‘‘S’ABONNER’’, et vous recevrez une demande de confirmation. Une fois abonné, un e-mail vous informera de chaque nouvelle parution.

Retrouvez-nous sur la page Facebook « LTD RANDO 68 » à l’adresse https://www.facebook.com/LTD-RANDO-68-574240379701356/?modal=admin_todo_tour : vous pourrez facilement ‘‘liker’’ et commenter les parutions !