Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)

ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT (R 197)

→ 11,6 km  ~ D+ 99 m  ~ Facile (2/6) ~ ***

Au départ d’Aspach, ce petit circuit classique, sans aucune difficulté ni dénivelé significatif, passe par Carspach et Altkirch. Pour des marcheurs un peu entraînés, il est aisément faisable en un après-midi ; celles et ceux qui préfèrent lui consacrer toute une journée auront le loisir de flâner tranquillement…     

→ Retrouvez-nous maintenant sur la toute nouvelle page Facebook « LTD RANDO 68 » à l’adresse https://www.facebook.com/LTD-RANDO-68-574240379701356/?modal=admin_todo_tour : vous pourrez facilement ‘‘liker’’ les parutions, et les commenter. D’avance merci, et à très bientôt ! 

La ville d’Altkirch, vue depuis la piste cyclable VV 25 au nord-est de Carspach : on voit quelques bâtiments de l'ancienne caserne du 8ème régiment de Hussards (quartier Plessier), les silos de la cimenterie Holcim, et l'église Notre-Dame.

La ville d’Altkirch, vue depuis la piste cyclable VV 25 au nord-est de Carspach : on voit quelques bâtiments de l'ancienne caserne du 8ème régiment de Hussards (quartier Plessier), les silos de la cimenterie Holcim, et l'église Notre-Dame.

Départ et arrivée : parking devant la mairie d’ASPACH (1). Je laisse à chacun le soin d’arriver jusqu’à ce petit village, situé à 2 km au nord d’Altkirch, la cimenterie étant un bon repère, et on y accède uniquement par la D 466. Le parking est devant la mairie, laquelle est juste à côté de l’église (rue de l’Église). Temps de marche : 2 h 50 mn. (*). Distance exacte : 11,6 km (**). Dénivelé positif : 99 m (**)Difficulté particulière : aucune. Conseils : chaussures de marche imperméables (plusieurs passages sont toujours boueux) moyennes ou basses tiges, les bâtons étant à l’appréciation des seniors (dénivelé très faible) ; on emportera un en-cas (barres de céréales, fruits…) et de la boisson. Date et conditions météo de cette rando : 16/12/2018, temps partagé entre le soleil et le brouillard ; températures au départ +2° et à l’arrivée +5° ; absence de vent. Participant : moi-même. Niveau de ce circuit : facile (2/6). Intérêt : très intéressant ***.

LA CARTE :

Carte de randonnée IGN – CV TOP 25 n° 3621 ET (Altkirch).

Carte de randonnée IGN – CV TOP 25 n° 3621 ET (Altkirch).

Mon carrosse devant l’église St-Laurent, et la belle mairie d’Aspach.
Mon carrosse devant l’église St-Laurent, et la belle mairie d’Aspach.

Mon carrosse devant l’église St-Laurent, et la belle mairie d’Aspach.

DESCRIPTIF :

Au parking, traverser la rue principale (rue du 26 Novembre et D 466) au passage protégé et descendre vers la droite ; au 1er virage, après le pont (rambardes jaunes), continuer tout droit le Hohlweg : nous suivrons un « + jaune » en repérage du Club Vosgien (il y a aussi un « triangle bleu »). La montée est légère, le macadam laisse la place à un large chemin agricole empierré, et nous passons près d’une importante exploitation agricole.

Rassemblement d’oiseaux sur les fils électriques : sans doute des corbeaux…
Rassemblement d’oiseaux sur les fils électriques : sans doute des corbeaux…

Rassemblement d’oiseaux sur les fils électriques : sans doute des corbeaux…

Le blé d’hiver atteint 5 cm de hauteur, les autres terres sont labourées, mais il subsiste encore quelques prairies de fauche. Nous passons sous la voie rapide : petit morceau de macadam vers la droite, avant de prendre le chemin qui part à gauche. Le fléchage est excellent, et la boue toujours très présente ici, recouverte ce matin par un mince tapis de neige.

ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)
ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)

Continuer vers la gauche, « + jaune », direction Carspach par Bannholz. Juste à gauche du chemin, on repèrera quelques bornes en pierre, qui sont des limites communales entre Aspach et Eglingen.

Une borne de limite communale, alors que le soleil fait des efforts désespérés pour percer le brouillard.
Une borne de limite communale, alors que le soleil fait des efforts désespérés pour percer le brouillard.

Une borne de limite communale, alors que le soleil fait des efforts désespérés pour percer le brouillard.

Dans un virage on repère, sur la gauche également, un mirador de chasse, et aussi ce qui ressemble à un dépôt de détritus divers et variés…

Comment cette meule de paille est-elle arrivée là, en pleine forêt ? Mystère…
Comment cette meule de paille est-elle arrivée là, en pleine forêt ? Mystère…

Comment cette meule de paille est-elle arrivée là, en pleine forêt ? Mystère…

Les forestiers ont oublié une partie de leur matériel : ces 2 bidons sont presque pleins !

Les forestiers ont oublié une partie de leur matériel : ces 2 bidons sont presque pleins !

Nous marchons en limite de forêt, avec des pâturages sur notre gauche. Nous entrons ensuite dans un secteur de gribouillis rouge fluo sur les arbres : ils sont l’œuvre de l’ACT (2), et ne passent pas inaperçus : quelle tristesse !

ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)
ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)

→ On arrive à un croisement de chemins, après le n°19 peint en rouge : ne pas prendre à droite en suivant les gribouillis, mais suivre le large chemin qui part très légèrement vers la gauche, et nous retrouverons un « + jaune » un peu plus loin. Il descend ce chemin, avec un passage toujours très boueux, et nous amène au bord de l’étang Oberweiher, avec une cabane de pêche construite en dur et dont la porte a été malmenée…

Ensuite, notre chemin redevient empierré et donc sec ; dans le virage, on verra sur la droite un imposant bunker (3), à propos duquel je n’ai trouvé aucune précision sur Internet.

ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)
ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)

Après une courte montée, nous partons sur la droite, toujours en « + jaune », la signalétique est excellente. La carte indique que nous sommes dans le secteur dit ‘‘Ober Bannholz’’ (4), mais elle ne mentionne pas la boue… Nous débouchons bientôt sur une petite route goudronnée, qui est la D 25, venant ou allant à Hagenbach. Suivre cette route vers la gauche, jusqu’au carrefour avec la D 419, qui relie Altkirch à Dannemarie, ou même Bâle à Belfort en itinéraire vert. Au Stop, on verra sur la gauche une croix très étonnante (5). Elle mérite 2 photos, la partie supérieure retenant notre attention.

ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)
ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)

Traverser le carrefour et continuer sur la petite route goudronnée (sens interdit sauf ayants-droit), toujours « + jaune » direction Carspach, et qui commence par un ralentisseur très dissuasif, mais qui laisse un passage aux cyclistes. Plus loin, on arrive sur une autre route goudronnée : prendre à gauche, et nous passons près d’une importante exploitation agricole aux multiples bâtiments. Juste après, entre deux tilleuls dont le premier est constitué de plusieurs troncs enlacés, un joli petit banc permettra la pause casse-croûte (nous sommes à mi-parcours), sous la bénédiction d’un minuscule oratoire.

ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)

Nous arrivons aux premières maisons de Carspach (rue de Ballersdorf) : au Stop, traverser le carrefour et continuer sur le pont au-dessus de la voie ferrée. De suite après ce pont, nous abandonnons le « + jaune » et continuons vers la gauche, ‘‘Toutes directions’’ et ‘‘centre-ville’’. Dans cette rue de Fulleren, on ne manquera pas, du côté droit (au n°6), un superbe séquoia, et presque en face une ancienne maison alsacienne traditionnelle, avec le four à pain bien visible à l’extérieur. Juste après, traverser et prendre à gauche, rue du Gazon : très vite, continuer à droite la rue des Forgerons (immeubles peints en jaune et panneau de danger piste cyclable). Cette piste cyclable est pour nous : vers la gauche, elle nous mènera tranquillement jusqu’à Altkirch, en suivant aussi le « rectangle bleu-blanc-bleu » du Club Vosgien.

Vue d’ici, la ville d’Altkirch se singularise (voir la photo d’ouverture) par les anciennes casernes, les silos et la haute cheminée de la cimenterie, et l’église Notre-Dame sur son promontoire ; plus à droite, c’est la colline du Roggenberg et la maison de santé spécialisée. La piste arrive au bord de l’Ill, avec un gué réservé aux engins agricoles (baignade interdite, c’est marqué).

L’Ill, entre Carspach et Altkirch, et une belle colonie de champignons de bois.
L’Ill, entre Carspach et Altkirch, et une belle colonie de champignons de bois.

L’Ill, entre Carspach et Altkirch, et une belle colonie de champignons de bois.

Après un gros bunker dans un virage, généreusement envahi par les arbres, nous passons près des bâtiments de l’ancienne caserne, qui ont été repeints et abritent l’Hôtel d’entreprises de la communauté de communes (6). Suivre le signe « rectangle bleu-blanc-bleu », direction Altkirch. Au Stop, prendre à droite : le trottoir est aménagé avec une bande piétonne très agréable.

Les rebords de fenêtres d’une maison déclinent le Père Noël en 2 versions, la traditionnelle et la plus moderne…
Les rebords de fenêtres d’une maison déclinent le Père Noël en 2 versions, la traditionnelle et la plus moderne…

Les rebords de fenêtres d’une maison déclinent le Père Noël en 2 versions, la traditionnelle et la plus moderne…

Avant le pont sur l’Ill, traverser, juste en face de la plaque ‘‘Avenue du 8ème Régiment de Hussards’’, et continuer (ne pas traverser le pont) vers « autres directions ». Nous sommes rue de l’Ill, et les signes de repérage du Club Vosgien sont toujours là. Les souvenirs de ma jeunesse également…

J’ai habité cette maison durant presque 20 ans, dans sa partie basse, cachée par les arbres (mur peint en rose clair).

J’ai habité cette maison durant presque 20 ans, dans sa partie basse, cachée par les arbres (mur peint en rose clair).

L’église Notre-Dame, avec devant mon ancien collège et lycée, actuel CRAC, Centre Rhénan d’Art Contemporain (7).

L’église Notre-Dame, avec devant mon ancien collège et lycée, actuel CRAC, Centre Rhénan d’Art Contemporain (7).

Bizarre cette mini Tour Eiffel, devant le restaurant Bistro : nous ne sommes pourtant pas à Buhl !

Bizarre cette mini Tour Eiffel, devant le restaurant Bistro : nous ne sommes pourtant pas à Buhl !

La gare d’Altkirch, et les silos à ciment : un peu glauque comme paysage…

La gare d’Altkirch, et les silos à ciment : un peu glauque comme paysage…

Au rond-point, on continue tout droit, direction A 36, et nous passons sous les voies ferrées. Au rond-point suivant, traverser en 2 temps la route qui va vers la cimenterie et l’A 36, en face du cimetière communal. Nous longeons ce cimetière et son entrée, avec comme signe de repérage un « losange rouge ». Prendre de suite à gauche, le chemin de Heidwiller, direction cimetière militaire. Après une légère montée, nous arrivons en contrebas de la nécropole nationale d’Altkirch (8).

Ici, Aspach n’est plus qu’à 2 km.

Ici, Aspach n’est plus qu’à 2 km.

Des écoliers ont déposé récemment des petits drapeaux tricolores au pied des premières tombes.

Des écoliers ont déposé récemment des petits drapeaux tricolores au pied des premières tombes.

Nous continuons tout droit, et les carrières de la cimenterie Holcim sont sur notre droite : l’entrée est bien protégée. Plus loin, les derniers petits immeubles sur notre gauche, que nous appelions la ‘‘Cité des Cadres’’, servaient autrefois à loger les militaires gradés, autant du 8ème Hussard que de la gendarmerie.

ASPACH - CARSPACH - ALTKIRCH : UN PETIT CIRCUIT  (R 197)

La piste macadamisée devient chemin de terre, et nous voyons à gauche l’étang de la société de pêche d’Aspach, et devant nous les premières maisons du village. On distingue bien aussi l’église St-Laurent, toute proche maintenant.

Nous étions rue de la Forêt : prendre à gauche, rue de la Croix Rouge. Après le petit pont, continuer tout droit la ruelle en sens interdit. Nous retrouvons le parking de la mairie, après une marche d’un peu moins de 3 heures, 2 h 50 mn exactement (*).             

Textes et photos : Pierre Brunner, décembre 2018.

→ AVEC OPENRUNNER : L’accès direct à ce parcours est ici, et il est téléchargeable sur GPS : https://www.openrunner.com/r/9913636

(*) LE TEMPS INDIQUÉ ICI est celui d’un randonneur entraîné, marchant à une vitesse un peu soutenue ; il inclut les arrêts photos, mais pas les pauses.

(**) DISTANCE EXACTE ET DÉNIVELÉ POSITIF ils sont calculés à partir du site OpenRunner https://www.openrunner.com/

NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 6 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici…

INTÉRÊT DES RANDONNÉES : * = un peu intéressante ; ** = assez intéressante ; *** = très intéressante.

 

Notes :

  1. Il s’agit bien d’Aspach, petit village situé près d’Altkirch, code postal 68130. Pas Aspach-le-Bas, ni Aspach-le-Haut, ni Aspach en Moselle, ni Aspach en Allemagne ! La mairie n’a pas de site Internet, mais on trouvera des renseignements sur Wikipédia avec le lien https://fr.wikipedia.org/wiki/Aspach_(Haut-Rhin)
  2. Il s’agit apparemment d’un site de vente en ligne pour les chasseurs, baptisé ‘‘Les miradors de Sologne’’, et installé dans le Loir-et-Cher (41). Pourquoi tous ces signes sur les arbres du secteur ? Peut-être une partie de chasse au GPS, avec lâcher d’animaux d’élevage…
  3. Ce bunker, bien localisé sur la carte IGN au 1/25 000è (3621 ET Altkirch), date de la 1ère Guerre Mondiale et est situé tout près de l'étang Oberweiher, à l’entrée du bois Ober Bannholz. Il est sans doute de construction allemande ; ses ouvertures sont orientées vers le sud-est. Il est immense, en parfait état, l'intérieur est remarquablement propre et sec ; je ne sais pas à quoi servait la curieuse rampe d'accès. Que faisait ce bunker ici ? En fait, il était situé sur la ligne de front en 1914, parfois désignée comme 1ère ligne de front allemande.
  4. Traduction possible d’Ober Bannholz : le bois ensorcelé (ou banni) d’en-haut. Tout un programme…
  5. Cette superbe croix représente St-Georges en chevalier (je trouve qu’il a un peu l’allure d’une demoiselle Georgette), sur son cheval, terrassant le dragon qu’on distingue au sol. C’est une représentation classique, une allégorie de la victoire de la foi chrétienne sur le démon, donc du bien sur le mal (Source : Wikipédia). St-Georges est très présent à Carspach : le blason communal le représente sur son cheval, l’église et son cercle paroissial lui sont dédiés, de même que le club local de foot ! Je n’ai pas pu lire la date qui est sur le socle de cette croix, et n'ai trouvé aucune précision sur Google...
  6. Voir par exemple sur le lien http://www.alsace-developpement.com/content/quartier-plessier . On verra aussi les photos de l’ami Max sur son blog Vélomaxou, avec le lien https://velomaxou.com/2014/12/02/le-quartier-plessier-a-altkirch/
  7. Site internet du CRAC : http://www.cracalsace.com/fr/info/ 
  8. Voir le site Chemins de Mémoire, avec le lien http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/altkirch
  9. On accède au site du Club Vosgien Altkirch avec le lien http://www.club-vosgien-altkirch.fr/ . La photo d’ouverture est superbe ! Si vous aimez marcher dans le Sundgau, cette association appréciera votre adhésion, en guise de soutien.  

 

J’AI BIEN AIMÉ :

  • Ce joli petit circuit dans le Sundgau que j’aime...
  • L’absence de dénivelé et de difficulté : ça fait aussi du bien !
  • L’étonnant bunker d’Ober Bannholz.
  • La croix de St-Georges, elle aussi étonnante. 
  • L’excellente signalétique sur tout ce secteur : merci  à l’association locale du Club Vosgien d’Altkirch (9) !