Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)

COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE (R 100)

→ 11,7 km ~ D+ 594 m ~ Difficile (5/6) ~ ***

La centième randonnée de ce blog propose un circuit en « 8 » autour du col de la Schlucht, avec d’abord le traditionnel Sentier des Roches et remontée au Falimont, et ensuite un petit tour sur l’autre versant jusqu’au belvédère des Hirschsteine. L’ensemble n’est pas trop long mais s’adresse quand même aux randonneurs entraînés, en bonne forme et non sujet au vertige ou à la peur du vide ! 

Depuis le col de Falimont, sur le GR5, vue sur la Frankental et la haute vallée de Munster.

Depuis le col de Falimont, sur le GR5, vue sur la Frankental et la haute vallée de Munster.

Départ et arrivée : petit parking au col de LA SCHLUCHT : le plus simple est de s’arrêter à droite juste avant le col (en montant de Munster), entre les 2 hôtels fermés ‘‘Le Tétras’’ et ‘‘Relais des Vosges’’. Temps de marche : 5 h (*)Distance exacte : 11,7 km. Dénivelé positif cumulé : 594 m (**)Difficulté particulière : la remontée du Frankental au Falimont, et certains passages un peu délicats ! Conseils : bonnes chaussures de randonnée (et les bâtons pour les seniors), le casse-croûte et une réserve d’eau. Conditions météo : temps bien ensoleillé et doux, vent frais sur les Crêtes. Niveau de ce circuit : difficile (5/6) (***).

CARTE DE LA RANDONNÉE :

Carte de randonnée IGN au 1/25 000ème 3618 OT (Le Hohneck Gérardmer).

Carte de randonnée IGN au 1/25 000ème 3618 OT (Le Hohneck Gérardmer).

ATTENTION : DÉPART DÉCALÉ

20 mars 2020. Petite surprise en cette période de déconfinement : le départ du Sentier des Roches, au col de la Schlucht, a été légèrement déplacé, l’ancien ayant été purement et simplement muré.

Pas de panique : le Sentier est bien ouvert, il faut juste en chercher un peu le point de départ ; les nouveaux panneaux, qui font défaut actuellement, seront prochainement mis en place.

Je publierai bientôt des précisions avec quelques photos.

DESCRIPTIF :

Concernant le Sentier des Roches, on lira sur ce blog (en lien direct et sécurisé) http://ltd-rando68.over-blog.com/2016/08/le-sentier-des-roches.html un article déjà consacré à cet itinéraire, en particulier les recommandations et les notes sur le Col de La Schlucht et le sentier lui-même : je n’y reviens donc pas ici.

Depuis le parking, altitude 1 139 m : descendre la route sur 50 m (vers Munster et Colmar) : on arrive vite au départ du sentier, sur la droite. Nous sommes sur le GR 531, « rectangle bleu ». On commence en douceur et en forêt, avec la vue sur le versant opposé et la route vers Munster et Colmar.

Les panneaux au départ du Sentier des Roches.

Les panneaux au départ du Sentier des Roches.

La route vers Munster et Colmar.

La route vers Munster et Colmar.

Pour cet itinéraire, le descriptif est remplacé par une petite série de photos « maisons » (1).

COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
Un belvédère à mi-chemin permet une pause, bienvenue pour certains.

Un belvédère à mi-chemin permet une pause, bienvenue pour certains.

COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
Le fameux petit tunnel, et les escaliers métalliques qui suivent de l’autre côté.

Le fameux petit tunnel, et les escaliers métalliques qui suivent de l’autre côté.

COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
Il y a même une petite cascade !

Il y a même une petite cascade !

L’essentiel est en descente, mais on remonte aussi parfois, et c’est juste une montée qui nous amène au lieu-dit Krappenfels, altitude 1 020 m (soit 119 m de dénivelé négatif depuis le départ) : c’est la fin du Sentier des Roches. Attention à l’itinéraire : suivre le « rectangle bleu » dont le sentier part sur la gauche : la descente continue et on rejoint bientôt un large chemin forestier, à prendre vers la droite, et ça monte. En une dizaine de minutes, on arrive sur le plateau du Frankental-Missheimle : l’endroit est vraiment paradisiaque !

Les bûcherons sont au travail au Frankental, et ça ne plaisante pas !

Les bûcherons sont au travail au Frankental, et ça ne plaisante pas !

La machine à écorcer et ébrancher les grumes, devant l’ancienne petite ferme du Frankental.

La machine à écorcer et ébrancher les grumes, devant l’ancienne petite ferme du Frankental.

À la croix en bois, prendre le sentier qui part sur la droite, « disque jaune », direction col du Falimont. Objectif : remonter sur la crête !

La croix en bois du Frankental…

La croix en bois du Frankental…

… et notre sentier vers le Falimont.

… et notre sentier vers le Falimont.

Notre objectif : atteindre la flèche rouge !

Notre objectif : atteindre la flèche rouge !

Le fond de la cuvette du Frankental est une tourbière : nous la verrons parfaitement, ce qui est rare, avant d’attaquer la montée.

La cuvette du Frankental, avec un conseil judicieux !

La cuvette du Frankental, avec un conseil judicieux !

Cette cuvette est entourée des parois rocheuses du Haut de Falimont et de la Martinswand.

Cette cuvette est entourée des parois rocheuses du Haut de Falimont et de la Martinswand.

Une passerelle permet de garder les pieds au sec…

Une passerelle permet de garder les pieds au sec…

… tandis que la zone tourbeuse humide est bien visible ici.

… tandis que la zone tourbeuse humide est bien visible ici.

Il est temps de passer aux choses sérieuses : la distance jusqu’au col n’est que d’1 km, mais il y a 260 m de dénivelé positif ! La première partie (15 mn) est en forêt, et on gravit des rochers en guise de marches d’escalier : les bâtons ne servent pas à grand-chose, sauf à une aide psychologique… La suite est dans les prés (15 mn aussi), et on rejoint donc bientôt le GR 5 : nous sommes au col de Falimont, il suffit de prendre à droite, direction La Schlucht, en suivant le « rectangle rouge ».

En sortant de la forêt, le but s’est nettement rapproché.

En sortant de la forêt, le but s’est nettement rapproché.

Les rochers de la Martinswand…

Les rochers de la Martinswand…

… et ceux du Haut de Falimont.

… et ceux du Haut de Falimont.

Une source sort presque en haut de la montagne : d’où vient donc cette eau ?

Une source sort presque en haut de la montagne : d’où vient donc cette eau ?

Le GR 5 sur les hautes-chaumes, en direction de la Schlucht.

Le GR 5 sur les hautes-chaumes, en direction de la Schlucht.

On arrive vite à hauteur de la ferme-auberge des Trois Fours (2) et de son replat.

Explosion de couleurs automnales près des Trois Fours.

Explosion de couleurs automnales près des Trois Fours.

La ferme-auberge, dont on voit à peine les toits, est en contrebas ; au loin, le Hohneck.

La ferme-auberge, dont on voit à peine les toits, est en contrebas ; au loin, le Hohneck.

La descente jusqu’au col de la Schlucht est rapide, et on arrive à hauteur de la chapelle et du poste de secours. Aller vers la droite jusqu’à la borne de changement de département, et traverser : le départ de la suite du programme est un peu modifié, pour cause de travaux.

Pour cette première partie : temps = 3 heures ; distance = 7,2 km ; dénivelé positif = 499 m.

Bienvenue dans le Haut-Rhin : quelle pauvre image nous donnons là !

Bienvenue dans le Haut-Rhin : quelle pauvre image nous donnons là !

Voici la suite du programme : nous retrouvons le GR 531, et aussi le GR 5. Attention aux modifications depuis 2018 !

Voici la suite du programme : nous retrouvons le GR 531, et aussi le GR 5. Attention aux modifications depuis 2018 !

Suivre le panneau " déviation randonneurs ", et il faut contourner le chantier par la gauche, au départ de la route vers le col du Calvaire. Suivre les panneaux dès la fin du chantier : montée à droite, et on passe à l'arrière des travaux, avant de rejoindre notre itinéraire. La montée est rude mais courte, et on suit le « rectangle rouge » : après quelques marches, on grimpe dans les rochers, mais on peut zigzaguer pour davantage de confort, et même passer sur la gauche sur un des sentiers plus faciles à marcher. Au bout de 10 mn, prendre à droite le GR 531 « rectangle bleu », et aussi le triangle jaune : nous sommes dans une réserve naturelle qui porte le doux nom de « Frankenthal Missheimle » (3).

Notre nouvelle direction part à droite.

Notre nouvelle direction part à droite.

Très vite, on quitte ce GR 531 pour un petit crochet à droite « triangle jaune » jusqu’au belvédère du Spitzenfels (4), altitude 1 190 m : on y arrive en 5 mn, et ça vaut la peine !

COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)
La vue vers le col de La Schlucht…

La vue vers le col de La Schlucht…

… et une partie des rochers du Spitzenfels.

… et une partie des rochers du Spitzenfels.

Remonter jusqu’au GR 531 et reprendre son itinéraire. On descend tranquillement dans la forêt par une succession de virages : dans l’un d’eux, on voit en contrebas et sur la gauche une ancienne construction en pierre, qui pourrait être un abri allemand de la Première Guerre Mondiale.

Un possible ancien abri allemand…

Un possible ancien abri allemand…

… et un bel itinéraire en forêt.

… et un bel itinéraire en forêt.

Dans un autre virage, ne pas prendre le « triangle jaune » mais continuer le GR 531 vers la gauche, et on commence à remonter. Les rochers au-dessus de nous sont peut-être une partie des Hirschsteine (5), et à droite une seule ouverture entre les arbres donne un bref panorama.

Rochers en haut, sur notre gauche…

Rochers en haut, sur notre gauche…

… et bref panorama sur la droite.

… et bref panorama sur la droite.

Pour un vrai panorama, nous effectuerons un 2ème crochet, « triangle jaune », seulement en arrivant à un ensemble de panneaux d’indication : prendre à droite, mais sur cette portion nous ne courons aucun risque.

Nous prendrons cette direction.

Nous prendrons cette direction.

En quelques minutes, on arrive près d’un escalier métallique qui descend sur la droite : nous n’allons pas là, mais juste 50 m plus bas et à gauche, vers le belvédère et son aire de repos : c’est un autre endroit magique de ce circuit !

Le belvédère des Hirschsteine…

Le belvédère des Hirschsteine…

… et sa plaque d’identité.

… et sa plaque d’identité.

Remonter par le même itinéraire, jusqu’à retrouver le GR 531 : partir sur la droite, et nous guetterons le « triangle jaune » vers Haut de Baerenbach.

Le dernier morceau du GR 531 commence ici.

Le dernier morceau du GR 531 commence ici.

Très vite, en arrivant sur une coulée de pierre, on prend le petit sentier « triangle jaune » qui monte à gauche. Cette grimpée est agréable ; à mi pente, deux ouvrages bétonnés sur notre gauche sont des prises d’eau, et on verra un réservoir en contrebas sur la droite. De l’eau ici ? Normal, Baerenbach = ruisseau des ours ! Il n’y a plus d’ours depuis longtemps, mais l’eau coule toujours.

La prise d’eau la plus récente.

La prise d’eau la plus récente.

On débouche sur le plateau Haut de Baerenbach, altitude 1 227 m et très bel endroit. On retrouve le GR 5, « rectangle rouge » : prendre à gauche, direction La Schlucht, donnée à 40 mn. Ce temps est correct, et c’est un bien joli retour que nous avons là. Dans la dernière partie de descente, commune avec le départ de cette boucle, on évitera les rochers du chemin balisé en marchant sur sa droite : plusieurs sentiers fort agréables sont à notre disposition, et on peut même y trottiner !

Pour cette deuxième partie : temps = 2 heures ; distance = 4,5 km ; dénivelé positif = 315 m.

Textes et photos : Pierre Brunner, septembre 2017.

→ AVEC OPENRUNNER : L’accès direct à ce parcours est ici, et il est téléchargeable sur GPS : https://www.openrunner.com/r/10018344

(*) TEMPS INDIQUÉS : ils sont ceux d’un randonneur entraîné, marchant ici à une vitesse assez soutenue, et en prenant juste en compte les arrêts pour les photos (mais pas les pauses casse-croûte).

(**) DISTANCE EXACTE ET DÉNIVELÉ POSITIF ils sont calculés à partir du site OpenRunner https://www.openrunner.com/

(***) NIVEAU DES CIRCUITS : ils sont classés en 6 niveaux : très facile (1/6), facile (2/6), un peu difficile (3/6), assez difficile (4/6), difficile (5/6), extrêmement difficile (6/6) – ce dernier niveau ne devrait jamais être proposé ici…

 

COMMENTAIRES :

J’AI BIEN AIMÉ :

  • Faire le Sentier des Roches en juste 1 heure.
  • Réussir la montée du Frankental au Falimont en 30 mn !
  • L’itinéraire sur « triangle jaune » : intéressant, bien balisé, bien entretenu, très agréable. Merci au Club Vosgien de Munster !
  • Les panoramas aux 2 belvédères, Spitzenfels et Hirschsteine   

JE N’AI PAS TROP AIMÉ :

  NOTES :

  1. Conseil impératif pour les seniors, dont je fais partie : ne jamais faire 2 choses en même temps sur un itinéraire un peu délicat. Ainsi, pour prendre une photo, on s’arrête ! Et pour regarder le paysage ou chercher la bonne direction du sentier : on s’arrête aussi !
  2. Chouette site Internet sécurisé, sur le lien direct https://www.auberge-des-trois-fours.com/
  3. Les deux orthographes cohabitent, « Frankental » et « Frankenthal », sachant que la carte IGN écrit sans le ‘‘h’’, mais que la réserve naturelle, sur ses panneaux comme sur internet, rajoute le ‘‘h’’. Attention : Frankenthal est une ville allemande située dans le Land de Rhénanie-Palatinat. Je respecte donc sur ce blog l’orthographe de la carte IGN, sans le ‘‘h’’.
  4. Traduction : rocher taillé.
  5. Traduction : rochers du cerf.
COL DE LA SCHLUCHT : SENTIER DES ROCHES ET HIRSCHSTEINE  (R 100)

DANS QUELQUES JOURS paraîtra la liste des 100 randonnées présentées sur ce blog, ainsi que toutes les autres découvertes. Quant au cap des 20 000 visiteurs uniques (depuis la création de ce blog le 28 avril 2017), il vient d’être dépassé, absolument vrai !

SI VOUS NE L’AVEZ PAS ENCORE FAIT : REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DES ABONNÉS À CE BLOG : C’EST GRATUIT, ET UN E-MAIL VOUS PRÉVIENDRA À CHAQUE NOUVELLE PARUTION. Sur la page d’accueil, cliquez sur Menu, remplissez le cadre avec votre adresse e-mail, et cliquez sur « s’abonner » ; vous recevrez de suite un mail, qu’il faudra confirmer pour valider votre abonnement. C’EST TOUT !

Si cet article appelle une remarque ou si vous avez des idées, N’HÉSITEZ PAS À POSTER UN COMMENTAIRE CI-DESSOUS : TOUTES LES QUESTIONS ET SUGGESTIONS SONT LES BIENVENUES, d’avance MERCI. Attention, avant de valider, il faudra prouver que vous n’êtes pas un robot : ne perdez pas patience !