Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LTD RANDO 68
LTD RANDO 68
Menu
L’ABRI DU BLAUFELS

L’ABRI DU BLAUFELS

Magnifiquement situé et d’une forte convivialité, l’abri du Blaufels est connu et reconnu par tous les randonneurs et vététistes du massif : en voici une petite (et encore incomplète) présentation.

L’abri du Blaufels est en service depuis exactement vingt ans ! (Photo P.BR. 06/2016)

L’abri du Blaufels est en service depuis exactement vingt ans ! (Photo P.BR. 06/2016)

Son nom complet, affiché au-dessus de la porte d’entrée, est : « S’Holzhauier Hittel vum Blaufels », ce qui peut se traduire par : La maison en rondins de bois du Blaufels (= rocher bleu). Son altitude est de 809 m (1) ; il a été construit et mis en service en 1996 par la commune de Willer-sur-Thur, l’ONF (Office National des Forêts) et le Club Vosgien de Thann. Voici pour les présentations !

Situation

L’abri est construit sur une plate-forme naturelle, sorte de terrasse, qui est dans le prolongement d’un « col », lequel n’a pas de nom particulier, mais est un important carrefour de chemins. D’en haut, au nord, on dévale depuis le Thanner Hubel, ou d’un peu au-dessus de l’ancienne ferme du Rossberg à une altitude de 1 050 m pour le point le plus élevé, ce qui représente dans ce cas un beau dénivelé de 241 m (voir le descriptif de la randonnée n°5, sur ce même blog). Vers le bas, plein Sud, on descend directement sur Moosch, en passant à proximité de la colline du Blaufelsen (alt 792 m). Vers l’Ouest, on peut rejoindre les rochers du Kreyholz (l’accès au site, très marécageux, est non balisé et fortement déconseillé) ou la Kolabiwald, tout ce secteur étant en contrebas de la ferme-auberge du Gsang. Et naturellement, à l’Est, on a l’itinéraire direct vers Willer-sur-Thur.

Au-dessus de l’entrée de l’abri, sa carte d’identité. (Photo P.BR. 06/2016)

Au-dessus de l’entrée de l’abri, sa carte d’identité. (Photo P.BR. 06/2016)

En partant du village de Willer, ayant laissé son véhicule sur le parking de la gare, dans la rue de même nom, sans perdre son mouchoir (2) et après la traversée du pont sur la Thur, on monte directement au Blaufels par le chemin de l’Altrain, que le Club Vosgien a balisé d’un « rectangle rouge-blanc-rouge », un itinéraire qui longe d’abord le ruisseau Altrainrunz.

Le Blaufels (ou Blaufelsen pour la petite montagne en contrebas) indique la présence d’une roche bleue. Laquelle ? Plusieurs roches ont des teintes bleutées : le gemme, l’améthyste, certains cristaux et quartz, les agates, les géodes, etc. Impossible de savoir quelle sorte de roche bleue a été découverte dans ce secteur, ou s’il s’agit simplement d’une légende… On trouve évidemment des « roches bleues » dans toutes les régions de France et de Navarre ! Par chez nous, il y a un Blaufels au niveau du Sentier des Roches (secteur du Frankenthal), et encore un autre en Allemagne (Bade Wurtemberg), etc…

Description de l’abri

L’abri du Blaufels est grand, très grand même : ses dimensions extérieures sont de 7 m de long (profondeur) pour 5 m de large. La construction est soignée et a belle et fière allure, les rondins donnant une impression de solidité à laquelle s’ajoute la note de convivialité propre aux chalets alpins. Les possibilités d’accueil sont énormes ! Quand on découvre l’abri et sa plate-forme pour la première fois, on s’imagine vraiment arriver à un grand refuge de montagne !

À l’intérieur de l’abri, la grande cheminée, pour la cuisine et même le chauffage. (Photo P.BR. 06/2016)

À l’intérieur de l’abri, la grande cheminée, pour la cuisine et même le chauffage. (Photo P.BR. 06/2016)

À l’intérieur, entre 24 et 32 personnes mangeront dans un confort plus que correct, réparties autour des 4 grandes tables avec leurs 8 bancs. Une grosse cheminée de pierre permet toutes les cuissons de type barbecue, et elle peut aussi servir à chauffer la pièce en hiver, à condition de prévoir le bois et les outils pour le couper. Les 4 fenêtres en plexi, 2 grandes et 2 petites, sont bien isolées ; même chose pour la porte, épaisse et en bois, qui ferme parfaitement.

Voici la table la plus prisée du Blaufels, avec vue sur la vallée et la plaine. (Photo P.BR. 06/2016)

Voici la table la plus prisée du Blaufels, avec vue sur la vallée et la plaine. (Photo P.BR. 06/2016)

À l’extérieur, à l’abri du soleil et de la pluie sous une avancée du toit, 2 grandes tables avec leurs 4 bancs accueilleront une bonne douzaine de personnes. Au bout de la plate-forme, le ‘’balcon’’ comme disent certains, une autre table et ses bancs, le tout en bois robuste et à l’ancienne, feront le bonheur de 6 à 8 personnes : des privilégiés, car d’ici la vue sur la vallée, Thann, la plaine et la Forêt Noire, est magnifique ! Au niveau du « col », une autre table et ses bancs, plus colorés et un peu à l’écart, accueilleront encore entre 6 et 8 personnes. Un grand barbecue avec cheminée en pierre complète le dispositif extérieur, et plusieurs modèles de grilles sont même disponibles.

Pour l’extérieur, le barbecue et sa cheminée en pierre. (Photo P.BR. 06/201

Pour l’extérieur, le barbecue et sa cheminée en pierre. (Photo P.BR. 06/201

Le jour de mon passage, c’était un lundi, lendemain de week-end donc, la propreté de l’ensemble était étonnante et très remarquable !

Sur la porte, visible de l’extérieur, et encore à l’intérieur de l’abri, est affiché l’arrêté municipal du 23 mars 2015, qui interdit l’accès du site aux véhicules à moteur, ceci explique peut-être cela...

Carte  Extrait de la carte de randonnée (carte topographique TOP 25) IGN & Club Vosgien 3620 ET Thann Masevaux.

Carte Extrait de la carte de randonnée (carte topographique TOP 25) IGN & Club Vosgien 3620 ET Thann Masevaux.

La commune

Sur son site Internet, la commune de Willer-sur-Thur ne donne aucune information sur cet abri ; tout juste le mentionne-t-elle dans son « Topo Guide, sept promenades balisées pour votre plaisir ». Il figure donc en bonne place dans la rando n°7, intitulée « le Blaufels » : il est dit que « l’abri de la Holzhauerhittel permet de se restaurer en utilisant le barbecue prévu à cet effet ». C’est tout !

Notons pour compléter que la commune possède encore l’abri de La Triade(3), situé sur l’autre versant (rive gauche de la Thur, comme on dit à Bitschwiller), juste au-dessus de la ferme-auberge Ostein : dans le journal municipal « Écho Willerois » de juillet 2013, on peut lire ceci : « Fidèle aux traditions mêlant l’utile à l’agréable, le conseil municipal s’est mobilisé le premier jour de juin pour effectuer une journée de travail. C’est sous la houlette de Roland Petitjean (4) que la troupe s’est dirigée vers l’abri forestier « La Triade » situé dans le massif de l’Ostein. En effet, ce refuge bien connu des Willerois, situé entre les fermes auberges de l’Ostein et du Freundstein, avait besoin de quelques soins. Le barbecue externe ainsi que la cheminée intérieure, tous deux d’origine, témoins des longues séances de convivialité des marcheurs de toute la région, faisaient apparaitre quelques signes de fatigue. Une matinée aura suffi à une équipe motivée pour redonner un coup de jeune aux deux foyers, compagnons indispensables pour les casse-croûte entre amis dans un cadre naturellement magnifique. Après l’effort… le réconfort, l’équipe s’est retrouvée autour de la grande table en chêne pour recharger les batteries avant de redescendre au village ».

L’abri de la Triade, vu de l’extérieur. (Photo Jack le Trappeur)

L’abri de la Triade, vu de l’extérieur. (Photo Jack le Trappeur)

L’intérieur de l’abri de La Triade. (Photo -floue- de Jack le Trappeur)

L’intérieur de l’abri de La Triade. (Photo -floue- de Jack le Trappeur)

L’interview ?

J’espérais (et j’espère encore) pouvoir rencontrer quelqu’un, élu ou responsable technique de Willer-sur-Thur, pour obtenir des précisions supplémentaires sur le Blaufels, l’abri et le lieu-dit. Comme la secrétaire de mairie me l’a demandé, j’ai déposé ma demande en bonne et due forme, c'est-à-dire un e-mail motivé à l’intention de M. le maire. Mais la réponse se fait attendre… Si je peux finalement obtenir un rendez-vous, j’en rajouterai le compte-rendu ici même.

Notes :

  1. Plusieurs sites (dont ceux de certaines sections du Club Vosgien et Tourisme-Alsace) le situent à une altitude de 889m, et cette erreur est reprise régulièrement : il suffirait pourtant de consulter la carte IGN, ou encore plus simplement de lire la pancarte au-dessus de l’entrée du refuge...
  2. Humour-humour, en référence à un jeu chanté pour les petits enfants, le mouchoir(e) pouvant aussi être perdu au bord du trottoir, ou même dans la rue Notre-Dame !
  3. Une triade est un ensemble de trois personnes, de trois idées, trois choses étroitement liées, trois unités ou trois divinités (source : Wikipédia). De quel trio s’agit-il ici ? Peut-être bien l’accord, assez classique pour ce genre de construction, qui fut passé entre la commune, l’Office National des Forêts et la section de Thann du Club Vosgien : un élu de Willer pourrait certainement nous le confirmer !
  4. M. Roland Petitjean est l’actuel 1er adjoint au maire de la commune, dans l’équipe municipale 2014-2020.